Daniel Riolo

OM : Daniel Riolo demande les départs de Payet et Thauvin

Alors que la crise est de plus en plus profonde au sein de l’Olympique de Marseille, la guerre entre Dimitri Payet et Florian Thauvin n’arrange pas les choses…

En ce moment, le club phocéen est dans le dur. En termes de résultats d’abord, puisque l’OM vient d’enchaîner trois défaites de suite, tout en ayant gagné qu’un seul de ses neuf derniers matchs. Désormais relégué à onze points de l’OL et du podium, avec un match en moins, Marseille ne sera probablement pas en Ligue des Champions la saison prochaine. Une mauvaise passe qui découle des problèmes internes. Entre Eyraud qui se met les supporters à dos et Villas-Boas qui menace de partir, rien ne va à Marseille. D’autant plus que la guerre entre Payet et Thauvin est en train de plomber tout le vestiaire olympien. Pour Daniel Riolo, l’OM devrait donc se séparer de ses attaquants français pour essayer de repartir sur de nouvelles bases.

« La solution pour l’OM, ce serait de sortir Thauvin et Payet du vestiaire »

« Entre Payet et Thauvin, la brouille perdure. Ça fait des années qu’ils ne s’entendent pas. Ils ne font pas abstraction de ça devant le groupe, puisqu’ils ne pensent qu’à leur gueule… Le tort est partagé. Ils sont incapables de s’entendre pour le bien d’une équipe, sachant que ce sont deux stars, deux salaires importants dans un gros club français, c’est de l’ignorance, de l’incompétence. C’est très grave. Il y a une sale ambiance dans le vestiaire de l’OM. La solution pour l’OM, ce serait de sortir Thauvin et Payet du vestiaire. J’en parle depuis quelques semaines. C’est dur de gérer un vestiaire avec des clans. Villas-Boas a reconnu la guerre. Il a fracturé le vestiaire. Payet, il est brouillé avec le coach, il est sur le banc. Et Thauvin n’a pas complètement assumé la brouille. Il n’est plus trop là. C’est très chaud. La saison va encore mal finir pour l’OM… C’est compliqué quand même », a lâché, dans l’After Foot, le journaliste de RMC, qui pense donc que le projet marseillais aura du mal à résister à la crise actuelle…

toto

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page