Daniel Riolo

OM : Eyraud esquive le fair-play financier, Daniel Riolo s’incline

L’Olympique de Marseille devrait vivre un mercato estival assez tendu. Les Phocéens, surveillés par les instances du fair-play financier, n’auront pas une grosse marge de manoeuvre.

Les dirigeants de l’Olympique de Marseille sont conscients de la tâche qui s’annonce devant eux. La priorité est de trouver un remplaçant à Andoni Zubizarreta, parti il y a quelques semaines. André Villas-Boas, qui a décidé de rester une année supplémentaire, espère pouvoir compter sur certains renforts bien choisis afin de ne pas être ridicule en Ligue des champions. Le coach portugais a un faible pour M’Baye Niang, auteur d’une saison pleine avec le Stade Rennais. Mais ce dossier semble se compliquer, surtout au vu de l’ombre du fair-play financier qui plane sur le club phocéen. Une ombre qui semble néanmoins s’éloigner un petit peu. De quoi impressionner Daniel Riolo, conscient du travail de Jacques-Henri Eyraud.

“Il a eu l’arrêt de la saison. Il a la Ligue des champions qui fait rentrer plus d’argent que les droits télés domestiques. Il a été bon”

Sur l’antenne d’RMC, le consultant a livré son opinion. “C’est quelque chose qu’on avait plutôt anticipé. L’assouplissment des règles du fair-play financier semblait être logique au vu du contexte. Quand j’ai entendu ça, je me suis dit que le président qui avait le mieux mené sa barque dans toute cette séquence, c’est peut-être Jacques-Henri Eyraud parce qu’il a milité pour l’arrêt de la saison afin de garder sa deuxième place. Lui-aussi a anticipé l’assouplissement du fair-play financier. Il a eu l’arrêt de la saison. Il a la Ligue des champions qui fait rentrer plus d’argent que les droits télés domestiques. Il a été bon”, a notamment indiqué Daniel Riolo, qui rend donc hommages au récents choix payants du président de l’OM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer