Daniel Riolo

PSG : Cavani n’est pas celui qu’on croit, Daniel Riolo exige une explication

Le Paris Saint-Germain reprend le chemin de l’entraînement ce lundi au centre Ooredoo. Les joueurs de Thomas Tuchel ont des échéances importantes à travailler.

Les fans du Paris Saint-Germain sont heureux de pouvoir constater que leurs joueurs vont reprendre un semblant de vie normale dans les prochaines semaines. Le club de la capitale a été sacré champion de France mais a encore à jouer deux finales de coupe plus (au minimum) un quart de finale de Ligue des champions. Thomas Tuchel va donc devoir préparer son groupe au mieux, sachant que le PSG ne disputera pas de matchs officiels avant. Mais ce qui fait surtout parler dans la capitale ces derniers jours, c’est l’exode des jeunes. Après Tanguy Kouassi, c’est Adil Aouchiche qui devrait faire ses valises. Pour Daniel Riolo, Leonardo n’est pas à blâmer.

“Paris a fait beaucoup de cadeaux pendant longtemps mais c’est fini”

Sur l’antenne d’RMC, le consultant s’est montré clair sur le sujet. “Il faut que tout le monde comprenne que la règle est que l’affectif a disparu du foot. On est dans une loi du marché. Sur la politique sportive du PSG… c’est quoi l’échec ? Si l’échec est de ne pas retenir un jeune, c’est bidon tout ça. Leonardo est venu pour mettre fin à la gestion “câlins”. C’est une gestion à la hache. Les joueurs ne font plus de cadeaux aux clubs, les clubs ne font plus de cadeaux aux joueurs. Paris a fait beaucoup de cadeaux pendant longtemps mais c’est fini. Il va garder qui il a envie de garder et parfois il se fera avoir. C’est la loi du business, c’est sans pitié. Cavani, j’adore le joueur. Je pensais que c’était le dernier chevalier, ce n’est peut-être pas le cas. J’attends une explication”, a notamment indiqué Daniel Riolo, bien conscient du monde du football actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer