Daniel RioloPSGRadioRMCTV

PSG : Daniel Riolo déplore le vide abyssal sur le poste de Verratti

Titularisé au coté de Marquinhos dans l’entrejeu hier soir sur la pelouse d’Old Trafford, Marco Verratti a réalisé un plein, comme souvent à ce niveau de compétition. Précis techniquement et précieux à la récupération, le milieu de terrain de poche italien est sorti avant la fin du match, usé physiquement.

« S’il avait eu une concurrence, il serait tous les dimanches et les mercredis comme cela. »

Chroniqueur pour RMC Sport, Daniel Riolo est fatigué de voir un Verratti réaliser un excellent match par an : « C’est comme il y a deux ans contre le Barca, mais si en gros il faut tu espace les performances d’un joueur sur deux ans pour à chaque fois dire « mais il est fantastique », de quel football on parle ? Attendez, les enfants, on est en huitième de finale aller ! Il y a deux ans t’as collé 4-0 au Barca pendant 60 minutes il a été énorme. Mais Draxler avait été énorme ce soir-là, Di Maria avait été énorme, encore meilleur que Verratti ce soir-là, Kimpembe avait été énorme, tout le monde avait fait un grand match. Le problème c’est qu’on ne reste jamais calme avec ce club et les joueurs de cette équipe. Tu veux quoi, tu veux être champion d’Europe, tu veux faire quart de finale, tu veux faire le huitième de finale aller, tu veux faire le huitième de finale retour ? Faut être un petit peu sérieux, faut te donner les moyens et être au taquet. Si on décide clairement au club que ce gars-là ne peut faire qu’un match pour les quarts, les demies, ok, mais que ce soit une politique assumée. Ce soir, pendant les minutes où il est sur le terrain, il est essentiel. Mais sans lui au milieu de terrain, ben t’as personne au PSG. S’il avait eu une concurrence, il serait tous les dimanches et les mercredis comme cela. C’est ça le problème du club, mais qu’est-ce que tu veux au PSG ? L’excellence ou des effusions de sentiment de temps en temps, » a réagi un Daniel Riolo un brin poète et qui constate un manque de culture de la gagne au sein du club parisien depuis trop d’années.

Bouton retour en haut de la page
Fermer