Daniel Riolo

PSG : Daniel Riolo en demande encore plus à Mbappé

Dimanche soir, en clôture de la 18e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a tranquillement dominé l’AS Monaco (2-0), grâce à un doublé de Kylian Mbappé.

Le club de la capitale française poursuit sa balade en tête du championnat. Après 18 journées, le PSG a plus de dix points d’avance sur son premier poursuivant, l’OM. Cette avance, Paris l’a notamment construit face à Monaco dimanche soir au Parc des Princes. Tout cela grâce à deux buts de Kylian Mbappé. D’abord buteur sur penalty (12e), le champion du monde a ensuite doublé la mise avant la mi-temps sur un service de Messi (45e). Deux réalisations de plus qui lui ont offert un record, puisque Mbappé est devenu le plus jeune joueur à compter 100 buts avec une même équipe en L1. Une statistique impressionnante, sachant qu’au PSG, seuls Cavani et Ibrahimovic ont plus planté que lui. Malgré son statut d’homme providentiel dans le groupe de Mauricio Pochettino, Mbappé pourrait faire encore plus, selon Daniel Riolo.

« On est d’une exigence sans limite avec Mbappé »

« Mbappé, c’est le joueur le plus important du PSG. Il marque un beau but en plaçant le ballon où il faut. Mais derrière, il ne fait pas toujours le bon choix de passe, il va trop attendre au lieu d’accélérer le jeu en faisant une passe vers l’avant, il va préférer faire un dribble bizarre alors que le jeu demande de passer plus vite… Je suis dur avec Mbappé, car c’est le meilleur. Et parce que je n’attends plus rien de Messi, car il ne passe plus. Messi n’avance plus. J’attends tout de Mbappé. Il est devenu tellement fort qu’on attend toujours plus, sinon on est déçus… Il peut faire un match encore meilleur contre Monaco. Il a pas mal de déchets. Il y a plein de fois où il pouvait faire mieux. Parfois, il pourrait donner dans le couloir alors qu’il préfère donner en arrière. Desfois, il peut avancer encore plus avec sa course, au lieu de donner des ballons à Messi. On est d’une exigence sans limite avec Mbappé. Je ne le critique pas, mais je sais qu’il peut faire encore mieux », a lancé, dans l’After Foot, le journaliste de RMC, qui sait que Mbappé doit encore gommer quelques défauts pour enfin devenir le meilleur joueur au monde.

Un commentaire

  1. Riolo demande ! Riolo dit ! Riolo ordonne ! Riolo conseille ! Riolo critique ! Riolo critique ! çà y est il est au niveau de Ménés , il ne manque plus que le harcèlement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page