Daniel Riolo

PSG : Daniel Riolo l’affirme, le Qatar pense comme Aulas

Le Paris Saint-Germain espère pouvoir défendre ses chances lors du mois d’août en Ligue des champions. Mais le club de la capitale devrait manquer de rythme.

En France, la crispation est à son paroxysme depuis que les autres ligues majeures d’Europe ont annoncé la reprise de leur championnat. Jean-Michel Aulas s’en prend régulièrement à la Ligue de football professionnel. Le président lyonnais fustige une prise de décision trop rapide et peu adaptée. Si JMA manquait de soutien il y a quelques semaines, la donne semble désormais avoir changé. Mais certaines voix du football français ne se sont toujours pas exprimées, à l’image de Nasser al-Khelaïfi. Pour Daniel Riolo, le président du PSG n’en pense pas moins.

“Je sais que le club a trouvé tout ça complètement fou”

Sur l’antenne d’RMC, le consultant a dévoilé le fond de sa pensée. “Si on a entendu tous les présidents de Ligue 1, de Dijon, de Reims, etc, il y en a un qui n’a rien dit : Nasser al-Khelaïfi. Rien ! Je me demandais si le PSG allait dire quelque chose. Je sais que le club a trouvé tout ça complètement fou. Mais le plus fou c’est qu’en aucun cas le PSG n’a voulu parler. Parce que le Qatar, avec l’image qu’il a en France, venir dire : ‘Moi je veux qu’on reprenne le football, je trouve que la décision du gouvernement est absurde’. Il aurait fallu lui couper les deux bras pour qu’il dise ça. N’empêche qu’en off il le dit. Il est aligné sur tous les autres présidents pour trouver ça absurde. Mais il était impossible pour le PSG de le dire. Maintenant, les seules bonnes idées sont celles d’Aulas : faire un tournoi amical à 4 ou 6 équipes au mois de juillet”, a notamment indiqué Daniel Riolo, conscient de l’image des Qataris en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer