Daniel Riolo

PSG : Daniel Riolo voit clair dans la supercherie d’Al-Khelaïfi

Le Paris Saint-Germain aura une grosse échéance à jouer dans les prochains jours. Le choc retour en Ligue des champions est déjà dans toutes les têtes.

Le PSG est un club qui veut toujours tout gagner, peu importe la compétition. Un état d’esprit apporté par QSI depuis son rachat du club parisien en 2011. Depuis ce temps-là, les Franciliens ont changé de dimension, qu’elle soit sportive ou économique. Aujourd’hui, le Paris Saint-Germain est un club qui compte. L’UEFA ne dira pas le contraire, alors que l’instance a récemment eu le soutien du club de la capitale concernant la nouvelle formule de la Ligue des champions, au détriment de la création d’une Super League européenne. La prise de position du PSG et de son président Nasser Al-Khelaïfi, proche du président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a été saluée par certains observateurs. Mais ce n’est plus le cas de Daniel Riolo, qui sait très bien pourquoi NAK ne veut pas de Super League.

Daniel Riolo ne veut pas tomber dans le piège de Nasser Al-Khelaïfi

Sur l’antenne d’RMC, le consultant n’a en effet pas fait dans la langue de bois sur le sujet. “Mais c’était la plus grosse des hypocrisie de la terre. Ça a permis à Nasser Al-Khelaïfi d’aller voir Seferin pour contourner le fair play financier. Cela fait que dans la nouvelle formule, le PSG va pouvoir exploser toutes les masses salariales de la terre. C’est terrible. La Super League, c’est juste de dire que ce n’est plus l’UEFA qui s’en occupe en disant que les clubs ne seront plus que 20. Mais on peut s’y qualifier via le championnat”, a notamment indiqué Daniel Riolo, pas dupe concernant le comportement du président du PSG concernant la Super League. Reste à savoir ce qui sera décidé dans les prochaines semaines concernant le projet de Super League, dont l’ombre continue de planer au-dessus de la Ligue des champions.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page