Daniel Riolo

PSG : Leonardo ne sera pas contre Pochettino, Daniel Riolo l’annonce

Durant la trêve hivernale, le Paris Saint-Germain a décidé d’évincer Thomas Tuchel au profit de Mauricio Pochettino. Un choix plutôt logique pour Daniel Riolo.

Au lendemain de l’officialisation de son arrivée sur le banc de touche du club de la capitale française, Mauricio Pochettino a dirigé sa première séance d’entraînement dimanche. Après avoir signé un contrat jusqu’en juin 2022, l’entraîneur argentin va chercher à faire passer un nouveau cap au PSG, et notamment dans le jeu. Mais pour cela, l’ancien manager de Tottenham devra avoir les pleins pouvoirs au niveau sportif, pas comme Emery ou Tuchel avant lui. Et selon Daniel Riolo, Pochettino aura forcément une plus grande marge de manœuvre que ses prédécesseurs puisqu’il a été nominé sous la houlette de Leonardo, un directeur sportif qui sera prêt à défendre son nouveau coach après avoir tiré dans les pattes de Tuchel pendant de longs mois.

« Le choix de Pochettino est logique »

« C’est au moment où à force de l’attendre on ne s’y attendait plus que Thomas Tuchel s’est fait virer. Je pense que tout le monde, même son adjoint, se doutait que ça allait arriver. Et finalement, personne n’est mécontent de cette situation. Même pas Tuchel. On était arrivé à un point de non-retour. C’est une forme de soulagement, en tout cas pour les supporters. Pour tous les gens qui regardaient le PSG, ça c’est sûr. Après les solutions, il n’y en avait pas mille. Allegri, Pochettino ou peut-être Thiago Motta. Moi, évidemment, je suis très satisfait que ce soit Pochettino. Pour ce qu’il représente et pour ce qu’il doit proposer en matière d’idée de jeu. Maintenant, ça ne va pas être tout de suite, cela prend du temps. Je préfère que ce soit Pochettino plutôt qu’Allegri. Thiago Motta, je n’aurais pas été contre, loin de là. On aurait pu tenter l’expérience d’un jeune entraîneur, ancien du club. Mais le choix de Pochettino est logique. Maintenant, combien de temps pour mettre la méthode en place ? Quels sont les réels pouvoirs ? Le changement va automatiquement occasionner un changement d’attitude. Au début, au minimum tout est beau, tout est parfait. Donc pour quelques semaines, quelques mois, il va y avoir un changement d’attitude. La méthode, le fonctionnement, franchement on ne le verra pas tout de suite. Pour qu’un entraîneur donne 100 %, il faut que tout le club soit au diapason. La seule différence, c’est que le changement d’entraîneur se fait sous la direction de Leonardo. Donc ils sont liés. Peu importe si l’émir a pris son téléphone. Leonardo se lie à ce choix. Il est obligé d’être en phase. Les destins de Leonardo et Pochettino sont liés maintenant. L’entraîneur ne sera pas abandonné. Depuis Ancelotti, ce n’est pas arrivé ça au PSG. Pochettino va être aidé à 100 %. Au moins dans la gestion du quotidien », a détaillé le journaliste de RMC, qui sait que Pochettino a déjà récupéré un bon pouvoir, sachant qu’il a par exemple refusé la nomination de Zoumana Camara dans son staff.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page