Daniel Riolo

PSG : Pochettino abandonne, Zidane discute… Les infos de Daniel Riolo

Après le match nul entre le Paris Saint-Germain et l’OGC Nice (0-0) mercredi en Ligue 1, le journaliste Daniel Riolo a révélé des informations sur un possible changement d’entraîneur dans la capitale dès cet hiver.

Le Paris Saint-Germain et son entraîneur Mauricio Pochettino ont été catégoriques. Face aux rumeurs venues d’Angleterre, le camp parisien a exclu un départ de l’Argentin, ainsi qu’une éventuelle arrivée de Zinédine Zidane. Ce n’est pourtant pas la tendance évoquée par Daniel Riolo. Après le match nul décevant contre l’OGC Nice mercredi, le journaliste de RMC a révélé que Mauricio Pochettino se dirigeait bien vers la sortie, et que son potentiel successeur Zinédine Zidane était en contact avec la direction francilienne.

« Nice a joué avec un joueur en plus… Il y a plus de 10 kilomètres d’écart parcourus entre les deux équipes. Tu le vois, il n’y a rien, il n’y a pas de jeu, tu ne comprends pas comment l’équipe joue, tu ne comprends rien au déchet technique, c’est incompréhensible, a critiqué Daniel Riolo. Je pense que là, clairement, Pochettino a lâché l’affaire. Et je pense que les joueurs l’ont complètement lâché. Messi n’a pas été moins bon que ce qu’il est depuis le début de la saison. Mbappé, tu as l’impression qu’il se fout de la gueule du monde. Quand il veut jouer, il joue, mais là il ne veut pas courir. »

« Hakimi, ça fait quelques semaines qu’on ne le reconnaît plus. Ça n’a ni queue ni tête. Je pense que Pochettino, clairement, c’est fini, c’est cramé, a insisté le chroniqueur de l’After. J’avais annoncé la signature de Messi début décembre l’année dernière, je ne suis pas loin de tenter la même chose pour Zidane cet hiver. J’ai des infos, ça discute très sérieusement. Zidane se renseigne. En tout cas, je peux vous certifier que les joueurs n’en ont plus rien à cirer de ce que dit Pochettino, il ne sert plus à rien. » Après Thomas Tuchel l’hiver dernier, ce sera peut-être au tour de Mauricio Pochettino à peine un an plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page