Daniel Riolo

SRFC : Daniel Riolo applaudit l’équipe de Genesio

En venant tranquillement à bout de l’Olympique Lyonnais dimanche (4-1), le Stade Rennais s’est offert une nouvelle victoire de prestige en Ligue 1. Un succès signé Bruno Genesio.

Un peu plus d’un mois après avoir battu le PSG au Roazhon Park, le club breton a refait le coup en dominant l’OL devant son public. Invaincu depuis la mi-septembre, le SRFC a gagné quatre de ses cinq derniers matchs de championnat. Ce qui place Rennes au cinquième rang de la L1, à une petite longueur du podium et de Nice. Une belle performance après 13 journées qui montre que Bruno Genesio est à la hauteur des attentes. En tout cas, pour ses retrouvailles avec l’OL, le club qui l’a lâché en 2019 après trois saisons et demi de bons et loyaux services, le technicien français ne s’est pas manqué. Une belle revanche pour lui : « Je pense à certains qui m’ont bien asticoté pendant mes années à l’OL. Ils vont peut-être pouvoir se remettre en question de temps en temps, comme nous on le fait. Même si on accepte la critique, je pense que parfois elle a dépassé les bornes me concernant ». Un plein d’envie qui s’est ressenti sur le terrain, comme l’explique Daniel Riolo.

« Genesio a fait un bon changement tactique »

« Les Rennais ont été très bons. On peut critiquer ce qu’a fait Bosz, ou dire que Genesio a fait un bon changement tactique en passant du 4-4-2 au 4-3-3. Mais honnêtement, quand tu regardes le match et la façon dont les Rennais sont entrés dans le match, je ne vois même pas d’explication tactique. Ça s’est joué à l’envie, à la générosité, aux efforts, à la disponibilité des joueurs, au culot… On a l’impression que toute l’envie que Genesio avait de montrer des choses aux Lyonnais a été transmise par ses joueurs sur le terrain. Rennes a complètement mangé Lyon. Au lieu de la tactique, je préfère parler du choix des uns et des autres, comme la première titularisation de Majer, qui a été très bon. Laborde confirme son niveau dans un gros match. L’envie collective de Rennes a submergé celle de l’OL. Et ce n’est pas la tactique qui a fait la différence », a lancé le journaliste de RMC, qui sait que les Lyonnais ont le seum en ce lendemain de défaite, surtout après un 1-4 contre le Rennes de « Pep » Genesio…

2 commentaires

  1. Qu’est-ce que çà pue tous ces journalistes et consultants qui comme les téléspectateurs de F1 qui attendent l’accident , seul chose intéressante dans ce sport attende la défaite des grands clubs , sauf le PSG ami du Qatar sur ordre de leur direction pour les casser et remettre en cause tout ce qu’ils font !

  2. mais qui se fout de l avis de Riolo en foot ;. quand tu as vu ce mec tiré un péno tout est dit , aussi crédible en analyse footballistique que moi en conduite de moissonneuse batteuse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page