Daniel Riolo

TV : Daniel Riolo donne des idées pour contrecarrer Canal+

Le week-end dernier, les suiveurs de la Ligue 1 n’ont pas vraiment compris pourquoi les dix matchs de championnat se sont tous joués en multiplex le samedi soir.

Depuis trois journées, les rencontres de L1 se disputent toutes le même jour. Après un multiplex coupé en deux, à savoir cinq matchs à 19 heures et les cinq autres à 21 heures, la 19e journée s’est totalement déroulée en soirée, avec dix matchs en même temps… Une chose qui peut se comprendre un mercredi avant Noël, mais pas vraiment au début du mois de janvier. Mais au final, la LFP n’a fait qu’appliquer les lots des Droits TV, qui ne valent d’ailleurs plus rien puisque Téléfoot continue de diffuser sans les paiements de Mediapro. Et alors que Canal+ fait traîner les choses, Daniel Riolo espère que certains grands clubs français vont agir pour débloquer la situation.

« Pour un temps, ça permettrait de relancer la machine »

« Le rugby plutôt que le foot sur Canal+ ? Le choix de Canal de se mettre sur le rugby le dimanche soir est allé de paire avec la perte des Droits. Donc c’est le cas depuis le début de la saison. Ce multiplex, c’est un lot spécial. Il n’y a plus de lots ? Dans ce cas-là, si Canal veut faire ce qu’il veut, il faut racheter les lots et les Droits TV. Pour l’instant, ils n’ont pas donné l’oseille. Canal ne se précipite pas pour dépenser la fameuse somme argent dont on a parlé. Ils vont peut-être finir par la donner, mais ce sera beaucoup moins que prévu… Et à cause de cette situation, avec Mediapro, la situation est préoccupante. Certains clubs français sont au bord de la catastrophe, ils pourront à peine finir la saison, dont l’OM, l’ASSE ou Bordeaux. Ils ne sont pas loin du précipice. La LFP doit faire un écran noir pour bouger Canal ? Canal n’a pas envie d’y aller, donc ça ne forcera personne. Après, une chose pourrait faire péter le truc, c’est que les trois plus gros clubs français se mettent ensemble pour racheter leurs Droits TV autour de 250 ME. Et si les 17 autres clubs se mettent ensemble, ils ne toucheront pas beaucoup moins que d’habitude. Si les clubs menacent de faire ça, ça peut faire bouger les choses. Vu la situation, je comprendrais que certains clubs fassent ça. Pour un temps, ça permettrait de relancer la machine. Le cadre législatif empêche de faire ça pour l’instant. Mais tout se bouge. Et peut-être qu’un média en clair va acheter certains droits à moindre coût. Ils pourraient alors s’en sortir, car les audiences seraient au rendez-vous. Le foot en clair, ça fait du monde. Je serais Aulas, je tenterais ça. Car sinon, c’est le mur pour certains clubs », a détaillé le journaliste de RMC, qui estime donc que Canal+ n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise dans les jours à venir…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page