Dominique Severac

PSG : Quand Mbappé est mauvais, c’est la faute de Paris

Quelques jours après sa performance XXL sur la pelouse du FC Barcelone en Ligue des Champions, Kylian Mbappé a été inexistant contre Monaco en championnat (0-2).

Si le club de la capitale française a perdu pour la sixième fois de la saison en L1, ce n’est pas vraiment à cause de Kylian Mbappé. Mais en l’absence de Neymar, le champion du monde aurait quand même dû sortir son équipe du pétrin. Ce qui n’a pas du tout été le cas vu que l’international français n’a rien fait de bon dimanche contre son ancien club, avec zéro frappe, 25 ballons perdus sur 68 touchés, et 67 % de passes réussies… Menotté par la défense monégasque, Mbappé n’a donc pas pu s’exprimer au Parc des Princes. Un accident de parcours qui pourrait se répéter, comme l’explique Dominique Séverac.

« Ce n’est pas un joueur ordinaire »

« Privé d’espace, Mbappé devient-il moins fulgurant ? Oui ! Autant, il était génial contre le Barça mardi dernier, car l’équipe avait aussi été géniale. Je suis le premier à individualiser les joueurs. Mais le foot, c’est quand même un travail collectif. Contre Monaco, le PSG a été nul, et Mbappé a aussi été nul. Il dépend de son équipe. C’est le cas pour tout le monde, à part pour Messi et Cristiano Ronaldo. Pour prendre l’exemple du match à Barcelone, sur le premier but, la passe de Verratti change tout. Après, évidemment qu’il a du talent. Ce n’est pas un joueur ordinaire. J’adore Mbappé. Si son équipe est bonne, il est meilleur sur les autres. Si son équipe est mauvaise, il est mauvais… », a balancé, dans L’Equipe du Soir, le journaliste du Parisien, qui sait que Mbappé donne son plein pouvoir quand son équipe n’a pas la possession…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page