Dominique SeveracLa Chaîne L'EquipeLigue 1PSGTV

PSG : Tuchel prend la L1 pour un laboratoire dit Severac

Tenu en échec mercredi soir pour la deuxième fois de suite en Ligue 1 sur la pelouse de Strasbourg (1-1), le Paris-Saint-Germain de Thomas Tuchel continue malgré tout de planer en tête avec 14 points d’avance.

C’est un secret de polichinelle, le PSG n’a qu’une idée en tête : valider son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions mercredi prochain sur la pelouse de l’Etoile Rouge de Belgrade. Un objectif forcément prioritaire compte-tenu des ambitions parisiennes dans cette compétition. Largement en tête du championnat de France, les hommes de Tuchel peuvent se permettre de perdre quelques petits points en route afin de préparer au mieux cette échéance européenne. Par ailleurs, l’entraineur allemand n’hésite pas à changer et remodeler ses compositions d’équipe lors des journées de Ligue 1.

« Par exemple on sait que la doublette Choupo-Moting – Cavani ça ne marche pas ! »

Pour Dominique Severac, journaliste à L’Équipe, la capacité qu’à le coach parisien à souvent changer de tactique est une très bonne chose : « Pendant de nombreuses années, on a reproché à Laurent Blanc et à Unai Emery d’avoir de l’avance en championnat et de ne rien faire. Puis un jour de jouer en 3-5-2 face à Manchester City et de découvrir que l’on ne peut pas jouer de la sorte sans l’avoir préparé… Avec Tuchel on ne pourra jamais dire ça ! Il y a des changements de système à chaque rencontre et je trouve que c’est bien, c’est sain ! Par exemple on sait que la doublette Choupo-Moting – Cavani ça ne marche pas ! Si un jour il doit faire face à ce cas de figure, il saura que ça ne marche pas. Il voudra peut-être le faire pour 10 minutes, puis se rétracter parce qu’il l’a vu en Ligue 1 que ça ne fonctionnait pas. Il utilise la Ligue 1 comme un laboratoire, et c’est bien ! » a déclaré le journaliste sur le plateau de L’Équipe du Soir. Pour valider cette thèse, il faudra impérativement une qualification ce mercredi soir pour Thomas Tuchel.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page