Dominique Severac

PSG : Un été parfait, Dominique Sévérac vante Pochettino

Malgré un début de saison tronqué par les retours tardifs des internationaux, le Paris Saint-Germain réussit quand même à empocher des points en Ligue 1.

L’année dernière, le club de la capitale française a peut-être perdu le titre de champion de France en début de L1, quand le PSG avait laissé des points en route entre août et septembre. Mais cette saison, cette excuse ne tiendra plus debout, sachant que Paris a fait un six sur six contre Troyes (2-1) et Strasbourg (4-2) lors des deux premières journées. Un petit exploit pour le PSG, sachant que des joueurs comme Messi, Neymar, Marquinhos ou Di Maria sont toujours en phase de reprise alors que les autres clubs français sont presque au top. En tout cas, ce bon départ montre que le PSG est entre de bonnes mains avec Mauricio Pochettino, surtout en cette période de préparation. Et ce n’est pas Dominique Sévérac qui dira le contraire.

« Pochettino veut que le travail de juillet-août-septembre se voit en mars-avril-mai »

« Oui, la réussite du PSG se joue maintenant. Il y a deux moments clés pour un club dans une saison : le mercato et la préparation physique. Là, pour Pochettino, c’est sa première prépa. Ce qui a de bien avec lui, c’est que c’est l’un des leviers les plus sûrs de sa méthode, car sa prépa physique est très très dure. Les joueurs finissent parfois avec des vomissements. C’est très compliqué, très soutenu. Car l’idée de Pochettino, c’est d’aller le plus loin possible en Ligue des Champions. Et sachant que le PSG aura une équipe déséquilibrée avec de grands attaquants, il voudra que tout le monde court à la perte de balle. Pochettino veut que le travail de juillet-août-septembre se voit en mars-avril-mai. Donc oui, cet été est un moment fondamental pour le PSG. Car sur la prépa physique, c’est l’un des coachs les plus réputés au monde. Et pour l’instant, ça marche, il n’y a pas de blessés, personne ne se plaint, et c’est important ! », a détaillé le chroniqueur de L’Equipe du Soir, qui sait que le PSG ne sera pas jugé maintenant, mais plutôt en début d’année 2022. Et c’est à ce moment-là que Paris saura si Pochettino a fait du bon travail ou pas.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page