Equipe de France

EDF : Avec Benzema, Olivier Giroud n’a toujours pas compris ce qui lui était arrivé

La trêve internationale est donc lancée, l’occasion pour l’Equipe de France de disputer deux rencontres amicales face à l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire. 

L’Equipe de France se trouve dans une très bonne passe grâce, notamment, à l’impulsion de joueurs tels que Karim Benzema, Kylian Mbappé ou encore Kingsley Coman. Néanmoins, le joueur phare du Real Madrid, auteur d’un triplé retentissant face au PSG pour qualifier les siens en quarts de finale de la Ligue des Champions, a finalement dû déclarer forfait pour cette trêve suite à une gêne musculaire. Pour pallier à cette absence, Didier Deschamps a choisi de faire confiance à Olivier Giroud.

Giroud, un problème d’égo ? 

L’attaquant, qui réalise une saison de très bonne facture sous la tunique du Milan AC, connait ainsi sa première convocation depuis l’échec de l’Euro 2020. Une petite éternité pour celui qui se plaçait, avant le retour de KB9, comme un incontournable en Bleu. Sur le plateau de l’Equipe du Soir, Grégory Schneider a évoqué le cas bien spécifique du gaucher. 

« L’Equipe de France, c’est assez simple. Vous avez les titulaires. Vous avez les remplaçants pour concurrencer les titulaires. Et vous avez les remplaçants qui ont une tête de remplaçants et qui sont morts dans le film. J’ai trouvé une vraie sincérité dans les mots de Didier Deschamps quand il a évoqué le cas Olivier Giroud. Il a dit qu’il avait eu du mal à descendre de deux étapes. J’y vois une critique envers Olivier Giroud. Je pense en effet qu’il a eu du mal à switcher par rapport à son statut. Et le cas d’Olivier Giroud est assez unique en Equipe de France », a lancé un Grégory Schneider qui estime donc que l’attaquant a eu du mal à accepter son nouveau statut suite au retour de Karim Benzema en Equipe de France. Il est vrai que de voir la vedette du Real Madrid revenir sous le maillot bleu juste avant le début de l’Euro, ce qui signifiait une place de remplaçant pour lui, n’a certainement pas été du goût de l’ancien montpelliérain. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page