Equipe de FranceLe ParisienPSG

EdF : Dominique Sévérac prend peur avec ce Mbappé

Durant cette dernière période internationale de la saison, Kylian Mbappé ne brille pas forcément.

Il y a une semaine face à la Bolivie (2-0), en match amical, l’attaquant du PSG était sorti à la mi-temps à cause d’un coup à la cheville sans avoir forcé son destin dans un poste d’avant-centre. De retour sur son côté droit contre la Turquie samedi (0-2), le joueur de 20 ans a ensuite vécu sa pire sélection en Bleus, avec 22 ballons perdus, un record. Une performance bien loin de ses standards en France. Autant dire que Mbappé est clairement en bout de course physique et mentale, selon Dominique Sévérac.

« Mbappé se referme plus qu’il ne s’ouvre »

« Mbappé s’est caricaturé une bonne partie du match, multipliant les solutions individuelles. On dirait que le meilleur buteur de la Ligue 1 subit le fameux contrecoup post-Coupe du monde maintenant. Tout au long de la saison, il avait ainsi manifesté une inhabituelle fébrilité traduite dans les actes par des cartons rouges. Dans son langage corporel, le King de Bondy sourit peu ces derniers temps. Peut-être que lui aussi sature. Jamais blessé avec le PSG, le champion du monde a porté le club de la capitale pendant de longs mois. Le mal est peut-être ailleurs. Quand ça ne tourne pas comme il le voudrait, Mbappé se referme plus qu’il ne s’ouvre. Sa phrase aux trophées UNFP, demandant plus de responsabilités, a souvent été perçue comme de la prétention, alors que lui soutient qu’il parlait au nom du bien du club, pour l’aider à s’améliorer après cette mauvaise saison. Il déteste perdre et affiche parfois une moue d’enfant qui boude les mauvais soirs quand le public rêverait qu’il sonne la révolte. D’aucuns voient alors un côté hautain chez lui, un manque d’humilité. Une pensée qui traverse parfois ses partenaires en sélection », a balancé le journaliste du Parisien, qui estime donc que Mbappé mériterait bien un petit tour sur le banc des remplaçants contre Andorre mardi.

Bouton retour en haut de la page
Fermer