Equipe de France

EdF : La France rencontre un problème inédit à l’Euro

Championne du monde en 2018, l’équipe de France n’avait pas abordé la compétition avec le statut de favori. Cela lui avait permis de créer la surprise, de jouer le contre dans beaucoup de rencontres, pour finaliser trouver son rythme et monter en puissance tout au long de la compétition. Les choses ont changé désormais, puisque les Tricolores sont les grands favoris de l’Euro 2020, surtout avec le retour de Karim Benzema qui donne encore plus de prestige à cette équipe sur le papier. Il faut arriver à gérer cela, ce qui n’est pas facile. Car cela implique des adversaires plus accrocheurs et beaucoup moins ouverts dans le jeu. C’est ce qu’a noté Youri Djorkaeff, pour qui les joueurs de Didier Deschamps doivent aussi apprendre à gérer leur statut de favori, et la hargne des opposants. 

« Les joueurs sont plus matures et confiants. Ça se sent dans leur attitude sur le terrain et dans leur gestion de l’après- match. C’est intéressant à analyser. Après, les Bleus découvrent une chose, c’est qu’ils sont désormais l’équipe à battre partout dans le monde. Ils prennent des coups, se font rentrer dedans et ils n’aiment pas ça. On s’est un peu fait secouer, il faudra le corriger, ça va, car on a la maîtrise et on ne perd pas les pédales, mais la gestion du jeu est ultra- importante. Elle peut te soulager quand ça tangue. Ce statut n’est pas facile à gérer, on leur parle de doublé tout le temps, eux ne se cachent pas aussi sur leurs ambitions, il faut être armé. Ça rajoute de la pression alors que l’équipe de France n’en manquait pas », a souligné dans Le Figaro le Snake, qui fait référence aussi au match accroché contre la Hongrie, où la France n’a jamais vraiment réussi à trouver la faille. 

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page