Equipe de France

EdF : Le Graët fait l’aveugle, Grégory Schneider l’attaque

L’équipe de France a refait appel depuis quelques mois aux services de Karim Benzema. Un Karim Benzema pendant des années mis de côté pour des raisons toujours mystérieuses.

Depuis son retour en équipe de France, Karim Benzema a mis tout le monde d’accord. S’il n’aura pas permis aux champions du monde d’aller loin lors de l’Euro 2020, il n’aura pas grand-chose à se reprocher. Quelques mois plus tard durant la Ligue des Nations, il aura marqué les esprits en marquant en demi-finale contre la Belgique puis lors de la finale contre l’Espagne. Mais pendant de nombreuses années, de 2015 à 2021, KB9 n’aura pas connu les joies de la sélection française. Sa brouille avec Didier Deschamps aura pris le pas sur tout le reste, même sur ses problèmes judiciaires après l’affaire devenue célèbre sextape de Mathieu Valbuena. Alors que le verdict du jugement de cette affaire aura lieu le 24 novembre prochain, Grégory Schneider ne comprend pas du tout la récente sortie de Noël Le Graët dans Le Parisien, lui qui indiquait que KB9 ne serait pas mis à l’écart des Bleus en cas de condamnation.

Grégory Schneider ne comprend pas Noël Le Graët

Sur son compte Twitter, le journaliste a donné son avis sur ce sujet épineux du football français. « Résumons, Le Graët sur le cas Benzema dans Le Parisien : s’il est reconnu coupable, on ne le suspend pas alors que lorsqu’il était présumé innocent, il était suspendu chez les Bleus. J’ai bon ? Lu sur twitter: « Benzema a assez payé en équipe de France, il a été suspendu par anticipation. » Et s’il est innocenté le 24 ? On aurait anticipé quoi ? Il aura ramassé à quel titre ? Sur la base de quelles investigations ? », a notamment indiqué Grégory Schneider, qui ne goûte que très peu aux méthodes employées par la Fédération Française de Football pendant des années avec Karim Benzema.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page