Canal+Equipe de FrancePierre Ménès

EdF : Les Bleus courent à la catastrophe, Pierre Ménès prévient

Malgré la victoire en Islande lors des qualifications pour l’Euro 2020 (1-0), l’équipe de France n’a pas séduite.

Vendredi, les Bleus ont gagné la bataille des audiences sur TF1 avec 5,8 millions de téléspectateurs. Mais les supporters tricolores ont rapidement dû déchanter. Si le résultat final est là avec une victoire importante en vue d’une qualification pour le championnat d’Europe, le contenu n’a pas convaincu. Certes jamais inquiété défensivement, le groupe de Didier Deschamps a une nouvelle fois affiché un pragmatisme froid. Avec quelques circonstances atténuantes, compte tenu des absences de Lloris, Hernandez, Pogba, Kanté ou Mbappé, la France n’a provoqué aucun plaisir dans le jeu. Ce qui est indigne d’une équipe championne du monde, selon Pierre Ménès.

« Tôt ou tard, cela va mal finir »

« On s’attendait à un match fermé à Reykjavik. Il l’a été. Les Islandais se sont vite regroupés derrière et ont laissé le ballon aux champions du monde. Qui n’en ont pas fait grand-chose, à part multiplier les phases de possession stérile. Le début de la seconde période a été un peu plus saignant de la part de Bleus qui sont enfin parvenus à déstabiliser le bloc islandais et ont vu leur domination récompensée à l’heure de jeu avec un penalty. Qu’aurait-on dit si ce match s’était terminé sur un terne 0-0 ? Les Bleus n’ont jamais donné l’impression de pouvoir mettre hors de position cette équipe islandaise par le jeu. Quels que soient les joueurs qui la composent, cette équipe ne montre aucun progrès dans le jeu. Elle gagne, mais n’a toujours pas d’identité. Je pense que tôt ou tard, cela va mal finir. Que ce manque d’ambition et de prise de risque nous sera fatal un jour ou l’autre », a lancé, sur son blog, l’éditorialiste de Canal+, qui se demande notamment pourquoi Deschamps s’entête à faire jouer Matuidi sur le côté gauche de l’attaque alors qu’il est milieu de terrain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page