Equipe de France

EdF : Mbappé, Giroud, Griezmann… Olivier Ménard balance du lourd

L’équipe de France a facilement battu la Bulgarie (3-0) ce mardi soir au Stade de France. Les Bleus vont désormais pouvoir se projeter sur leur match face à l’Allemagne pour le début de l’Euro 2020.

Les champions du monde vont rentrer dans le vif du sujet. Le match face à la Bulgarie ce mardi soir était l’ultime répétition avant les grands débuts des Bleus face à l’Allemagne le 15 juin prochain à Munich. Antoine Griezmann et Olivier Giroud auront fait le show. Mais à la sortie du match, les observateurs ne parlaient pas forcément de la victoire de l’équipe de France mais bien plutôt des dissensions qui régneraient au sein du groupe entre certains joueurs offensifs. Giroud indiquait notamment en fin de match qu’il aurait aimé être plus servi. Une réflexion qui ne choque pas Olivier Ménard.

“Cela s’était mal passé du côté des Bleus”

Sur le plateau de L’Equipe du Soir, le journaliste en a dit plus sur le sujet. “La lecture de Sébastien Tarrago, au vu des informations qu’il avait récupérées, c’est que lors du dernier rassemblement, c’est-à-dire Ukraine, Kazakhstan et Bosnie, cela s’était mal passé du côté des Bleus et notamment sur le front de l’attaque. Une autre source que je ne citerai pas dit qu’il y avait une sorte d’agacement entre Griezmann et Mbappé. Griezmann reprochait notamment une trop grande liberté ou un trop grand individualisme de Mbappé parfois sur le terrain”, a notamment indiqué Olivier Ménard, qui pense que cette “mauvaise” entente aurait finalement pu être l’élément déclencheur du retour de Karim Benzema.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page