Equipe de France

EdF : Nkunku ne pourra pas tenir le même rythme

Convoqué pour la première fois en équipe de France, Christopher Nkunku débarque avec des statistiques impressionnantes. Mais pour le journaliste Cédric Chapuis, l’attaquant du RB Leipzig aura du mal à poursuivre sur cette lancée.

Dans le 3-4-3 (ou 3-4-1-2) de Didier Deschamps, Christopher Nkunku possède un avantage non négligeable. L’attaquant appelé pour la première fois peut très bien évoluer en numéro 10, dans le rôle habituellement confié à Antoine Griezmann, ou parmi les deux pointes. Il faut dire que le joueur du RB Leipzig montre une redoutable efficacité. Le Français compte effectivement 26 buts toutes compétitions confondues, soit autant que Kylian Mbappé. Mais pour le journaliste Cédric Chapuis, l’ancien Parisien ne pourra pas ternir ce rythme.

« Il fait preuve d’une finition exceptionnelle cette année, a commenté le spécialiste dans le podcast Big five de L’Equipe. Il a une efficacité qui est complètement anormale : 26 buts toutes compétitions confondues, pour une valeur en “expected goals” d’à peine plus de 14. Donc c’est quasiment du simple au double. C’est quelque chose qui n’est pas forcément tenable sur la longueur mais il y a aussi des explications rationnelles à ses performances. Depuis le début de la saison, il “surperforme” dans la finition parce qu’il est mis dans des conditions favorables. »

« Dans un jeu un petit peu plus direct, il exploite parfaitement sa capacité à se déplacer dans la profondeur, a expliqué le journaliste de France Football. Il a de bonnes situations de tir et un registre qui est très étoffé pour finir les actions. Il peut finir pied droit, pied gauche, dribbler le gardien, frapper de 20 mètres… Il montre tout ça depuis cette saison. Alors que sur les saisons précédentes, il avait également été performant, mais plus à la construction ou à la dernière passe. Là, il explose complètement au très haut niveau dans la finition, ce qui en fait un joueur de plus en plus complet. » Peut-être un futur atout précieux pour les Bleus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page