Canal+Equipe de France

EdF : Regarder les Bleus de Deschamps, c’est un supplice

En Islande vendredi, l’équipe de France a fait un grand pas vers la qualification pour l’Euro 2020.

Grâce à leur succès 1-0, acquis sur un pénalty du buteur maison Giroud, les Bleus ont conforté leur deuxième place du Groupe H des qualifications pour le championnat d’Europe. Derrière la Turquie à la différence de buts particulière, la France a désormais six points d’avance sur l’Islande à trois journées de la fin. En cas de victoire contre les Turcs au Stade de France lundi, l’EdF validera donc son billet pour l’Euro. Un probable résultat acquis sans la manière, tant ces matchs qualificatifs ont été poussifs en termes de jeu, comme l’explique Mickaël Madar.

« On a failli s’endormir »

« Je n’ai pas trop été emballé par la victoire française en Islande. Je ne suis pas trop critique avec l’équipe de France en ce moment. 1-0, c’est le minimum. Au niveau de la manière, j’aurais espéré un peu plus d’entrain, de vitesse, de jeu et de prise de risque. C’était un match sérieux contre une équipe très regroupée, mais ce n’était pas extraordinaire en face non plus. L’Islande n’arrive même pas à faire trois passes, vous voulez qu’ils tirent au but en plus ! Un milieu ne joue pas, l’avant-centre n’a jamais joué à Nantes pendant quatre ans… La France qui a éteint l’Islande ? Non, ce n’est pas ça. On a failli s’endormir en première période », a lancé, dans le Late Football Club, le consultant de Canal+, qui ne prend aucun plaisir à regarder l’équipe de France de Deschamps, comme c’est le cas chez beaucoup de suiveurs…

Bouton retour en haut de la page
Fermer