Equipe de FranceRéseaux Sociaux

EdF : Les réseaux sociaux, un vrai danger pour les Bleues ?

Les Bleues sont qualifiées pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde après leur victoire face aux norvégiennes 2 buts à 1.

2 matchs et 2 victoires pour l’Equipe de France féminine. La plus belle des compétitions du monde commence très bien pour les joueuses de Corinne Diacre. La première place devrait être acquise lundi prochain sauf si elles se font surprendre par la Nigéria. Gaëtane Thiney, milieu des Bleus, évoque le problème que peuvent déclencher les réseaux sociaux après que Marion Torrent, arrière droit de l’Equipe de France se fasse critiquer à la suite d’une petite blague sur Kostas Mitroglou.

La solution ? Zapper Twitter, Facebook…

« Je ne vois pas ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux, je suis pleinement dans ma bulle. J’ai envie de profiter de cette Coupe du monde pleinement. Est-ce qu’on est prête du buzz sur les réseaux ? Oui, il faut l’être, ça fait partie du job. Il faut accepter qu’il y ait parfois des petits buzz mais il faut en rire. Tout ce qui est lié aux commentaires, il faut faire très attention parce que c’est assez complexe. On utilise les réseaux sociaux pour communiquer. On devient notre propre média. Il ne faut pas se perdre dans la lecture des commentaires ou tout ce qui peut tourner autour de ça. », a expliqué Gaëtane Thiney ce vendredi en conférence de presse.

Et la numéro 17 de rajouter : « Moi, je ne connais pas ‘fafa22’, ni ‘Cécédu12’. Je comprends, chacun a son envie et je le respecte, il n’y a pas de problème. Quand je parle, je m’appelle Gaëtane Thiney et tout le monde sait que c’est moi, il faut assumer ses propos. Je ne pars pas là-dedans. Je comprends, c’est un phénomène de société, tout le monde a le droit de s’exprimer, très bien. Mais je n’en tiens pas compte. »

Bouton retour en haut de la page
Fermer