Equipe de France

JO : Vincent Duluc choqué par les clubs français

L’équipe de France olympique qui représentera l’hexagone aux Jeux Olympiques de Tokyo aurait peu avoir fière allure.

Elle sera probablement compétitive, mais plusieurs éléments qui auraient pu ajouter du prestige à ce rendez-vous, n’y seront pas. Sans même parler de Kylian Mbappé, que le PSG n’autorise pas à enchainer l’Euro puis les JO, les clubs français sont récalcitrants à laisser leurs jeunes disputer le tournoi de la fin du mois de juillet. Chacun défend sa position, et la FFF a tenté de passer en force en diffusant une liste avec des joueurs qui ne sont pas libérés pour le moment. Pas de Camavinga, de Caqueret ou de Gouiri, les pépites de la Ligue 1 sont priés de rester en France avec leur club. Sans compter le fait que Sylvain Ripoll n’a même pas tenté d’appeler deux joueurs du même club. Un comportement peu glorieux de la part des clubs français pour Vincent Duluc. La plume de L’Equipe ne conteste pas que les formations de Ligue 1 sont dans leur bon droit, mais pour l’image des Bleus et ce que peut représenter une médaille olympique, ce n’est pas grandiose. 

« Donc, les clubs de Ligue 1 ne sont pas fichus de donner un joueur chacun pour représenter la France aux Jeux Olympiques ? J’ai honte pour eux », a pesté Vincent Duluc, pour qui une médaille olympique marque une carrière, comme ce fut le cas pour les champions de Los Angeles en 1984. Mais face à la domination des clubs et l’importance d’avoir les joueurs pendant la préparation, la FFF n’a pas beaucoup de poids. Et l’effort national n’a pour le moment pas sa place, même s’il faudra savoir ce qui va se décider dans les prochains jours. 

toto

Un commentaire

  1. « Le 21 juillet prochain, Arnaud Nordin s’envolera vers le Japon avec l’Équipe de France Olympique pour participer aux Jeux Olympiques de Tokyo. Notre numéro 18 représentera la France aux JO-2020. Félicitations à Nordin »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page