Equipe de France

OM : Mandanda et Sampaoli, Nabil Djellit prédit des tensions

Remplaçant lors des cinq derniers matchs, le gardien de l’Olympique de Marseille Steve Mandanda n’a pas été convoqué par le sélectionneur Didier Deschamps en équipe de France. Une nouvelle déception pour l’international tricolore qui pourrait en vouloir à l’entraîneur marseillais Jorge Sampaoli.

La situation se complique encore un peu plus pour Steve Mandanda. Titulaire en début de saison, le gardien de l’Olympique de Marseille a perdu sa place au profit de Pau Lopez. L’Espagnol, prêté avec option d’achat par la Roma, vient de disputer les cinq derniers matchs toutes compétitions confondues. Et à écouter les explications de l’entraîneur Jorge Sampaoli, le Français risque de devoir s’habituer à ce rôle de doublure.

L’explication de Deschamps

Dans ces conditions, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps a donc décidé de ne pas convoquer Steve Mandanda pour le Final Four de la Ligue des Nations. « Je fais des choix sportifs, s’est justifié le coach des Bleus en conférence de presse. La vie de groupe, c’est autre chose. Vous me posez la question, vous avez la réponse. Même si Steve est un habitué de l’équipe de France, par rapport à sa situation actuelle, j’ai pris cette décision. »

Tant que Steve Mandanda ne récupérera pas son statut à l’Olympique de Marseille, un retour en sélection semble impossible. Du coup, Nabil Djellit imagine déjà des tensions entre Jorge Sampaoli et son deuxième portier qui n’avait pas apprécié sa rétrogradation. « Steve Mandanda peut remercier Sampaoli. Ambiance », a écrit le journaliste sur Twitter, où certains internautes s’étonnent que Didier Deschamps, souvent protecteur avec ses cadres, n’ait pas laissé plus de temps au Marseillais pour inverser la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page