Foot Européen

Barça : Manu Lonjon félicite l’agent de Dembélé

Remontré contre Ousmane Dembélé et son entourage, le FC Barcelone a annoncé la mise à l’écart du Français. C’est pourtant le club catalan qui est responsable de cette situation, pense Manu Lonjon, d’accord avec la gestion de l’agent Moussa Sissoko.

Cette fois, ça semble bel et bien terminé entre le FC Barcelone et Ousmane Dembélé. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le directeur du football Mateu Alemany a annoncé la mise à l’écart de l’ailier en fin de contrat, dont les prétentions salariales sont jugées excessives. « Avec Ousmane, avec ses agents, on a commencé les discussions en juillet, a rappelé le dirigeant. On a parlé pendant six ou sept mois, le Barça a fait plusieurs offres pour que le joueur reste avec nous, offres qui ont été refusées par ses agents. »

« Nous sommes le 20 janvier et il nous paraît évident que le joueur ne compte pas sur le Barça et n’est pas engagé dans le projet sportif du Barça. Dans cette situation, on a communiqué au joueur et à ses agents qu’il doit partir tout de suite », a tranché le représentant du FC Barcelone, pourtant fautif selon Manu Lonjon. En effet, l’ancien chroniqueur de la chaîne L’Equipe estime que le club aurait dû tenter de prolonger Ousmane Dembélé plus tôt. Dans cette situation, la gourmandise de l’agent Moussa Sissoko est selon lui tout à fait normale.

« On peut tout dire, écrire ou supposer sur Ousmane Dembélé. Sa situation aurait du être réglée, par le Barça, depuis plus d’un an, a réagi l’insider. On ne laisse pas un joueur avec un an de contrat. C’est trop risqué. Il ira où il voudra et ne manquera pas d’offres… Pour le coup, son agent a fait le taf. Ousmane va signer, libre, dans un club important avec des conditions importantes. Il y a plus d’un an, le Barça aurait dû régler ça : “On signe ou on te vend. On garde la main”. Aujourd’hui, le Barça subit et c’est clairement de sa faute. » Pas sûr que l’international tricolore soit ravi à l’idée de passer une demi-saison au placard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page