Foot Européen

Esp : « Adieu et merci… de rien », Dembélé agace à Barcelone

Bientôt en fin de contrat au FC Barcelone, Ousmane Dembélé a pour le moment refusé toutes les offres de prolongation. Une situation qui commence à agacer en Catalogne, et notamment chez le quotidien Mundo Deportivo.

A défaut du salaire réclamé, Ousmane Dembélé ne manque pas de déclarations d’amour au FC Barcelone. L’entraîneur Xavi, à peine nommé, s’était empressé de le complimenter et de le désigner comme le futur meilleur ailier au monde. Et pendant ce temps-là, le président Joan Laporta tente de nous faire croire que son joueur en fin de contrat dépasse Kylian Mbappé. Le problème, c’est que l’ancien joueur du Borussia Dortmund n’est pas décisif depuis son retour de blessure. Du coup, le journaliste Toni Clapés se demande si le Barça doit vraiment se mettre à genoux pour prolonger Ousmane Dembélé.

« J’assiste perplexe et sans voix à l’avalanche de nouvelles “catastrophiques” sur Dembélé, sur les problèmes concernant sa prolongation et sur le danger représenté par des clubs de Premier League, a écrit le spécialiste de Mundo Deportivo. Cette adulation est étrange parce que mis à Arda Turan, il n’y a jamais eu de joueur plus indifférent au Barça. Il a manqué la moitié des matchs depuis son arrivée il y a cinq ans. (…) Il y en a qui disent que c’est à cause de son hygiène de vie. Fake news ou non, il avait demandé à Bartomeu de le laisser partir à la moitié de son contrat. »

Dembélé ne parle jamais

« Son implication était si pauvre que Messi l’a recadré une fois. On sait qu’il parle parce que quelqu’un du club nous l’a dit. Et pas parce qu’on l’a tendu parler en anglais, ni même en français, en espagnol ou en catalan, a taclé le journaliste. On dirait que sans lui, le Barça semble condamné à rester en crise. (…) Laporta disait qu’il était meilleur que Mbappé et Xavi a dit qu’il pouvait devenir le meilleur à son poste. Les cadeaux classiques de Noël. Si la meilleure offre du Barça ne convient pas à Dembélé, alors adieu et merci… de rien. » Après l’élimination en Ligue des Champions, la presse locale hausse le ton.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page