Foot Européen

Esp : Dembélé en sauveur, l’énigme qui intrigue à Barcelone

Entré pour la deuxième période mercredi, Ousmane Dembélé a permis au FC Barcelone de s’imposer contre le Linares Deportivo (2-1) en Coupe du Roi. L’ailier français a montré une grande implication. Un comportement presque contradictoire avec sa situation.

Au moment où l’on s’y attendait le moins, Ousmane Dembélé est apparu pour sauver le FC Barcelone en Coupe du Roi. Les Blaugrana étaient en effet menés par le Linares Deportivo à la mi-temps, lorsque l’entraîneur Xavi décidait de lancer son ailier. Résultat, le Français a amené de la vie dans le jeu du Barça et inscrit le but de l’égalisation, avant la victoire finale (2-1). Autant dire que l’ancien Rennais a évité une sacrée humiliation contre une équipe de D3 espagnole. Lui qui devrait pourtant avoir la tête ailleurs étant donné son désaccord avec la direction à quelques mois de la fin de son contrat.

Une véritable énigme pour le quotidien Sport et son journaliste Joan Maria Batlle. « Les choses sont ce qu’elles sont, Dembélé a changé le visage du Barça à Linares, a commenté le spécialiste du FCB. Il a été décisif dans la remontée de l’équipe de Xavi qui a évité une humiliation historique en Coupe du Roi. Le Français est entré pour la deuxième période, comme une mesure d’urgence pour sauver l’équipe (…). Le Barça est revenu au rythme de Dembélé, un rythme de crack, sans doute. Un rythme qui réanime le débat sur son avenir. »

« Le mieux hier, ça a été son attitude. Juste au moment où on l’observe à la loupe, il a décidé d’assumer et de s’investir pour l’équipe, s’est étonné le journaliste. Comment doit-on lire cette réaction du Français ? Comme un signe que le Barça l’intéresse et qu’il veut rester ? Ou comme un appel aux équipes qui le convoitent ? J’admets qu’il est difficile de comprendre Ousmane et son entourage. Ils fonctionnent par étincelles. Un coup c’est oui, un coup c’est non. C’est un débat sans fin. » En tout cas, l’international tricolore n’a pas l’air perturbé par sa situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page