Foot Européen

Racisme : L’arbitre roumain défendu par John Barnes

International anglais d’origine jamaïquaine, John Barnes a longtemps été une figure de la lutte contre le racisme outre-Manche.

L’ancien joueur de Liverpool était la cible, dans les années 1980, des fameux hooligans, qui lui jetaient des bananes pendant les matchs. Un combat qu’il a mené tout au long de sa carrière, et même après. Mais pourtant, le consultant désormais âgé de 57 ans a tenu à rentrer avec précaution dans la polémique de l’arrêt du match entre le PSG et Basaksehir. Pour John Barnes, le quatrième arbitre roumain, Sebastian Coltescu, s’est probablement mal exprimé, mais n’avait probablement aucune réelle intention raciste en désignant Pierre Webo par sa couleur de peau. 

« Demba Ba a dit à l’arbitre que si la personne concernée était blanche, tu ne dirais pas “un homme blanc”. Mais s’il y avait eu cinq entraîneurs noirs et un entraîneur blanc, il aurait indiqué “le blanc”. Que peut-il dire d’autre ? », a souligné John Barnes, pour qui le mot « negru », qui veut dire noir en roumain, a forcément été mal perçu, notamment par les francophones Demba Ba et Pierre Webo. Un vaste débat qui prouve à quel point la perception du racisme ou non peut être tenue, y compris lorsque cela vient d’un ancien joueur qui y a souvent été confronté. Comme plusieurs internautes qui ont répondu à l’Anglais, John Barnes se demande certainement si les rencontres vont être systématiquement interrompues quand un geste ou un cri raciste viendra des tribunes. Pour le moment, avec le huis-clos, la question ne se pose pas. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page