Foot Européen

Real : Benzema revient à temps pour Paris, Fred Hermel applaudit

Victime d’une contracture à la cuisse gauche le week-end dernier, Karim Benzema sera de retour avant le huitième de finale de la Ligue des Champions contre le Paris Saint-Germain. L’attaquant du Real Madrid a su signaler sa blessure à temps. Une prudence saluée par le journaliste Fred Hermel.

Grosse frayeur pour le Real Madrid. Pendant le match de Liga face à Elche (2-2) dimanche dernier, Karim Benzema s’est plaint de douleurs à la cuisse gauche. L’attaquant français a dû quitter la pelouse en espérant éviter une lésion musculaire. Résultat, les examens n’ont révélé qu’une contracture ainsi qu’une durée d’absence estimée à 10 jours. Le Merengue sera donc disponible pour le huitième de finale aller de Ligue des Champions face au Paris Saint-Germain le 15 février.

Pour le plus grand soulagement de Fred Hermel qui a salué la prudence de son compatriote. « Je n’ai pas besoin d’expliquer l’importance vitale de l’aspect médical pour tout joueur. On a vu tellement de carrières tronquées ou simplement diminuées à cause des blessures, qu’il faut se réjouir quand un grand talent peut évoluer sans problème. C’est une question de chance, c’est sûr, mais aussi d’aptitude à la bonne gestion de son corps. Dans ce sens, le Real Madrid peut compter sur plusieurs joueurs exceptionnels », a écrit le chroniqueur du quotidien As, en citant le milieu Toni Kroos.

« L’autre, c’est Karim Benzema, a poursuivi le journaliste. L’attaquant français est très bon dans la prévention des blessures parce qu’il connaît très bien son corps et sait détecter les douleurs à temps. On en a eu la nouvelle conformation dimanche dernier. Après avoir ressenti quelque chose d’étrange à la cuisse gauche, Benzema a commencé à se tester seul sans prendre de risque. Et il a rapidement demandé le changement, évitant ainsi une lésion musculaire qui l’aurait écarté des terrains pendant plusieurs semaines. Cette vigilance et cette intelligence font qu’on le reverra bientôt en pleine forme. Heureusement, car les statistiques de buts de Jovic et de Mariano ressemblent à un désert. » Les Parisiens, eux, n’auraient pas été mécontents en cas d’absence de KB9.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page