Foot Européen

Real : Josep Pedrerol balance un tacle gratuit à Zidane

Peu utilisé par l’entraîneur Carlo Ancelotti, Eden Hazard est victime de la rude concurrence au Real Madrid. Une situation dont le journaliste espagnol Josep Pedrerol se réjouit, lui qui reprochait à Zinédine Zidane de privilégier le Belge.

Si Eden Hazard ne bénéficie que d’un temps de jeu limité au Real Madrid, ce n’est pas seulement à cause de ses pépins physiques. L’attaquant belge a parfois besoin d’être ménagé. Mais cette saison, l’entraîneur Carlo Ancelotti lui préfère notamment Vinicius Junior sur le côté gauche. Et l’Italien ne s’est pas caché au moment de s’expliquer cette semaine en conférence de presse, sans ménager l’ancien Lillois.

Ancelotti cash avec Hazard

« Il est prêt à jouer, mais son problème, c’est qu’il y a un entraîneur qui lui préfère d’autres joueurs, a confié Carlo Ancelotti. Il n’a pas ce statut de star car il a eu beaucoup de blessures, mais petit à petit il retrouvera sa meilleure version. Je suis sûr que cette saison, nous verrons sa meilleure version et qu’il jouera plus qu’il ne le fait actuellement. Hazard a tout : qualité, motivation… Il doit persévérer, mais ce qui arrive, c’est que parfois le coach préfère d’autres joueurs. » Pour Eden Hazard, le traitement était différent sous l’ancien coach Zinédine Zidane, qui avait tendance à le protéger.

Une gestion qui agaçait le journaliste Josep Pedrerol. « Avec Carlo Ancelotti, celui qui joue est celui qui le mérite, s’est réjoui l’animateur de l’émission El Chiringuito. Là, il n’y a pas de privilège ni de pistonné. Hazard jouera quand il sera bon, un point c’est tout. Cela s’appelle la méritocratie. Maintenant, Vinicius se sent valorisé, il sent la confiance de son entraîneur. Le Brésilien a gagné sa place. Ancelotti fait respecter la justice. Pour Hazard, c’est fini le favoritisme de Zidane. » Il est vrai que le Diable Rouge n’a jamais répondu aux attentes chez les Merengue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page