Foot Européen

Super League : La C1, le nouveau combat de Kévin Diaz

Une petite semaine après le lancement du projet de la Super League européenne, le football a repris le dessus.

Pour contre-carrer les plans de l’UEFA et de sa Ligue des Champions, douze grands clubs européens ont lancé un projet de Super League le week-end dernier. Mais depuis, la plupart des clubs ont quitté le navire, et notamment les formations anglaises comme Liverpool ou Manchester City. À l’heure actuelle, il ne reste plus que quatre clubs dans le projet : le Real Madrid, le Barça, la Juve et l’AC Milan. Malgré tout, cette Super League est morte-née. Tout cela grâce à la mobilisation de tous les acteurs du ballon rond. De quoi redonner la foi à Kévin Diaz. 

« Le prochain combat sera autour de la nouvelle Ligue des Champions »

« Les contestations des supporters, l’unanimité des entraîneurs, le combat des joueurs… Il y a eu de bons moments cette semaine ! Certains économistes pensent que les présidents ont eu raison de tenter le coup avec la Super League. Mais non ! Les dirigeants n’ont pensé qu’avec leur porte-monnaie. Il y a quand même des fans, des passionnés de foot. Le prochain combat sera autour de la nouvelle Ligue des Champions et de l’UEFA. Il faudra trouver une formule plus adaptée. Mais il y a certaines choses qu’on ne peut pas toucher, c’est le mérite sportif. C’est impossible de toucher à ça », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui espère que le football business ne prendra jamais le pas sur le vrai foot. Ce qui n’est pas gagné, surtout en cette période de crise…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page