La Chaîne L'Equipe

ASM : Le vestiaire contre Kovac, Gilles Favard donne ses infos

Moins performante que la saison dernière, l’AS Monaco n’occupe que la sixième place de Ligue 1 après 19 journées. Les méthodes de l’entraîneur Niko Kovac sont moins efficaces. Et surtout, le Croate a progressivement perdu la confiance de ses cadres.

Il y a encore quelques mois, il était bien difficile d’imaginer Niko Kovac sur la sellette. Et pourtant, l’entraîneur de l’AS Monaco va prendre la porte après une première partie de saison décevante. Il faut dire que le club de la Principauté, outre son élimination en barrages de la Ligue des Champions contre le Shakhtar Donetsk (0-1, 2-2), réalise un début d’exercice plutôt mitigé en championnat. Les Monégasques n’occupent que la sixième place de Ligue 1 et payent une mésentente entre Niko Kovac et une partie du vestiaire.

En effet, le journaliste Gilles Favard confirme que des cadres régulièrement utilisés la saison dernière n’ont pas apprécié la baisse de leur temps de jeu ces derniers mois. « La saison dernière, de janvier à mai, Kovac a joué avec sept ou huit joueurs identiques dans le secteur offensif et au milieu. Et cette saison, il en a rajouté quatre qu’ils ont achetés à prix d’or, a commenté le chroniqueur de la chaîne L’Equipe. Les mecs ont été bons la saison dernière et tu les mets sur le banc. »

« Il n’y a pas que Ben Yedder, a poursuivi le journaliste. Il y a aussi les mecs au milieu qui ne sont pas contents comme Fofana. Il y a Gelson Martins qui n’est pas contents non plus, le Russe Golovin qui a ligne direct au niveau de la direction… Ces types-là ont quand même fait six mois super la saison dernière et d’un coup on leur dit : “Attends, on achète untel, on va les faire jouer et on va vous montrer qu’on ne s’est pas trompé.” » Chez les dirigeants comme dans son vestiaire, Kovac ne fait plus l’unanimité. D’où son licenciement annoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page