La Chaîne L'Equipe

ASSE : Puel en danger ? Bernard Lions répond sans détour

Pleinement en lutte pour son maintien en Ligue 1, l’AS Saint-Etienne vit une très mauvaise saison 2019-2020, sous les ordres de Claude Puel après l’avoir débuté avec Ghislain Printant.

Chez les Verts, ce changement d’entraîneur, intervenu en octobre dernier, n’a pas vraiment eu l’effet escompté… Alors que Puel était parti sur les chapeaux de roues, avec une victoire dans le derby contre l’OL et une série de neuf matchs sans la moindre défaite pour débuter, tout le château de cartes s’est écroulée à partir de décembre. À cause de ses 10 défaites en 13 matchs sur cette période-là, l’ASSE a complètement sombré dans le bas fond du classement de la L1. Désormais seizième, deux petites longueurs au-dessus de la place de barragiste, occupée par Nîmes, le club du Forez joue donc actuellement sa survie dans l’élite du football français. Mais malgré les mauvais résultats actuels et les embrouilles en interne, Puel n’est pas en danger chez les Verts.

« Puel, c’est le choix fort de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo »

C’est en tout cas ce qu’explique Bernard Lions. « Puel est-il menacé à Saint-Etienne ? Absolument pas ! Déjà parce qu’il a un contrat en béton, il a un salaire de plus de 200 000 euros brut par mois. Sainté a déjà expédié Ghislain Printant aux prud’hommes, l’affaire sera jugée au mois de mars, et ça risque de coûter très cher à l’ASSE… En plus, Puel, c’est le choix fort et rêvé de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, les deux présidents. Donc ils ne vont pas de nouveau se déjuger cinq mois après… », a lancé le journaliste de L’Équipe, qui sait que l’ASSE de Puel peut encore sauver sa saison en gagnant d’abord sa demi-finale de Coupe de France contre Rennes jeudi prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page