La Chaîne L'Equipe

EdF : Deschamps et Benzema, Carine Galli n’a pas aimé

L’équipe de France a encore deux rencontres à jouer avant la fin de son année 2021. Il s’agira de deux matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 contre le Kazakhstan et la Finlande.

L’année fut riche en émotions pour les joueurs de l’équipe de France. L’Euro 2020 aura été raté mais par la suite, les joueurs de Didier Deschamps se seront fait justice pour aller chercher une victoire finale lors de la Ligue des Nations. Sans parler également d’autres événements, comme le retour de Karim Benzema en Bleus ou alors l’éviction d’Olivier Giroud et quelques tensions au sein du groupe. Autant de choses qui font dire à Carine Galli qui l’année de l’équipe de France n’a pas été incroyable malgré aucune défaite officielle au compteur.

Carine Galli fait le bilan de l’année de l’équipe de France

Sur le plateau de La Chaine L’Equipe, la journaliste a donné son point de vue sur le sujet. “Le retour de Karim Benzema a été raté par rapport à Didier Deschamps. S’il comptait sur Benzema, tu ne le rappelles pas pour l’Euro. Il fallait le rappeler avant pour préparer son retour parce là, ça lui a mis une pression de dingue sur les épaules et sur l’équipe de France. Tu n’as pas préparé l’intégration d’un tel joueur qui était évidemment là pour être titulaire et pas pour faire le nombre. Donc ça, c’est raté. L’Euro est évidemment raté. Tu peux perdre mais à l’issue d’un grand match ou d’une grande prestation collective. Là, tu as raté ta rencontre face à la Suisse qui est quand même un adversaire plus faible. Il y eu aussi des problèmes en interne et c’est aussi au sélectionneur et au staff de faire en sorte que ça se passe bien. Il y a eu la mise au ban aussi d’Olivier Giroud. Mais malgré tout, et c’est ce que je trouve très fort, c’est que malgré l’Euro et les déclarations, il y a eu une équipe qui s’est ressoudée et qui a livré deux très gros matchs contre la Belgique et l’Espagne. Ils ont été en capacité de réaction et on a retrouvé des vertus avec la haine de la défaite et cette capacité à se fédérer autour d’un objectif commun. Pour cela que le moins et le plus font que c’est une année neutre pour l’équipe de France”, a notamment indiqué Carine Galli, qui s’attend à mieux de la part de l’équipe de France en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page