La Chaîne L'Equipe

EdF : Lloris héros des Bleus, Jérôme Alonzo n’est pas étonné

Montré du doigt par certains suiveurs du football français au cours des dernières semaines, Hugo Lloris a répondu présent face à l’Espagne en finale de la Ligue des Nations dimanche (2-1).

Pour la deuxième fois de sa carrière, Hugo Lloris a soulevé un trophée avec le brassard de capitaine de l’équipe de France. Trois ans après la Coupe du Monde, le gardien a effectivement remporté la Ligue des Nations contre l’Espagne du côté de Milan. Une finale lors de laquelle l’homme de 34 ans a été primordial. Car si Karim Benzema et Kylian Mbappé ont permis à la France de gagner cette rencontre importante, le portier a quand même sauvé son pays en toute fin de match. Quand la Roja poussait, Lloris a effectivement stoppé Oyarzabal (88e) et Pino (94e) pour s’offrir une masterclass. Même s’il n’a pas été parfait balle au pied, avec 19 ballons perdus, Lloris a été décisif sur sa ligne. Pas de quoi étonner Jérôme Alonzo, qui ne comprend pas pourquoi le gardien de Tottenham était contesté ces derniers temps.

« Lloris est encore là, et Maignan est toujours en dessous de lui »

« La grande force d’Hugo Lloris, c’est cette frappe à bout portant au sol. C’est l’un des gardiens qui va le plus vite au sol dans le monde. Il met vite sa main à droite comme à gauche. C’était deux fois à droite contre l’Espagne, mais c’était à gauche contre la Belgique. Là, il fait de très beaux arrêts ! C’est du Hugo dans le texte. Depuis des années, soit depuis qu’il a été lancé chez les pros à Nice, il a toujours fait des parades comme celles-ci. Il était déjà très fort à Nice. La première fois où le public l’a vu, c’était déjà un phénomène. Ça m’a fatigué de voir qu’il était contesté ces derniers temps… Ok, il y a une hype Maignan en ce moment. Il est excellent. C’est l’héritier, j’en suis sûr. Donc tout le monde cherche des arguments pour bousculer Lloris. Mais Lloris est encore là, et Maignan est toujours en dessous de lui », a lâché, dans L’Equipe du Soir, l’ancien gardien français, qui estime donc que Lloris restera le capitaine des Bleus jusqu’à la Coupe du Monde 2022. Après, ce sera sans doute l’heure du portier du Milan AC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page