La Chaîne L'Equipe

EdF : Raymond Domenech alerte Kimpembe, sa place est menacée

Impressionnant face aux attaquants du Paris Saint-Germain mardi en Ligue des Champions, Lucas Hernandez représente une excellente alternative au poste de défenseur central. Le Bavarois pourrait même convaincre le sélectionneur français Didier Deschamps de le titulariser à la place de Presnel Kimpembe.

En grande difficulté depuis son arrivée au Bayern Munich, Lucas Hernandez tient peut-être son match référence avec le champion d’Allemagne. Le Français a en effet brillé en charnière centrale lors du quart de finale retour de la Ligue des Champions remporté à Paris (0-1) mardi. La tâche n’était pourtant pas simple pour l’ancien joueur de l’Atlético Madrid qui a dû gérer des duels en un contre un face à Neymar et Kylian Mbappé. Résultat, le frère de Théo Hernandez s’en est parfaitement sorti. De quoi bluffer Raymond Domenech qui ne serait pas surpris de voir le latéral gauche de l’équipe de France piquer la place de Presnel Kimpembe en défense centrale.

« Un vrai potentiel à ce poste »

« Hernandez donne une solution supplémentaire, ça permet de tourner. Mais au départ, il était parti pour jouer dans l’axe, ce n’est pas un vrai latéral, a rappelé l’ancien sélectionneur des Bleus sur La Chaîne L’Equipe. Je trouve qu’il a une intelligence dans les duels, on l’a vu une fois ou deux contre Mbappé alors que Mbappé va plus vite que lui. Être capable de courir à côté de lui, de l’enfermer, de ne pas se jeter et d’attendre le dernier moment pour récupérer le ballon… Il a été d’une précision, d’un sens tactique, d’une intelligence de jeu qui font qu’il a un vrai potentiel à ce poste. Kimpembe a intérêt à être présent et solide à tous les matchs pour assurer sa place. » A gauche ou dans l’axe, Hernandez, lui, n’a sans doute rien à craindre pour sa place dans le onze de Didier Deschamps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page