La Chaîne L'Equipe

Fonte, Yilmaz, Hatem Ben Arfa va comprendre sa douleur

Pour renforcer son secteur offensif suite au départ de prêt de Yusuf Yazice, le LOSC a décidé de jeter son dévolu sur Hatem Ben Arfa. Un choix audacieux fait par le board nordiste sur un joueur de 34 ans qui a légèrement disparu des radars depuis cinq ans maintenant.

Est-ce que Hatem Ben Arfa fera de nouveau le coup réalisé avec l’OGC Nice lors de la saison 2015-2016 lorsqu’il avait été stratosphérique sous le maillot des Aiglons ? C’est la question que tout le monde se pose alors que le génial gaucher vient de rallier le LOSC libre de tout contrat. On le sait depuis le temps, HBA possède, intrinsèquement, des qualités hors normes, notamment de dribbles. Maintenant, avec son âge et son manque de compétition, est-il viable de miser sur un tel élément, surtout au vu du caractère du bonhomme ? C’est certainement l’interrogation qui taraude nombre d’observateurs et de supporters lillois.

Cette question, Ludovic Obraniak se l’a pose avec grande insistance. En effet, présent sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, l’ancien joueur du LOSC estime que ce recrutement pourrait bien être une fausse bonne idée. Avec un argument principal pour le consultant : dans un tel vestiaire, il a du mal à croire qu’un joueur avec le tempérament de Ben Arfa arrivera à se contenter d’hypothétiques bouts de rencontres.

« Au-delà de l’aspect sportif, il y a surtout le côté humain. Hatem Ben Arfa, c’est un joueur qui a été starisé. C’est un joueur qui aime bien prendre le leadership quand il arrive dans une équipe. Mais il faut qu’il fasse attention, là il arrive et il y a déjà des coqs dans la basse-cour : il y a Burak Yilmaz, il y a Renato Sanches qui a un gros caractère, il y a José Fonte qui n’accepte aucun écart en ce qui concerne la préparation des matches… Je ne sais pas comment il va s’inscrire dans cette équipe lilloise. Je ne vois pas d’autres options pour lui que le  rôle de supersub, mais je ne sais pas si, avec son caractère, il va accepter ce statut », a exposé un Ludovic Obraniak qui parait très dubitatif face à ce recrutement du LOSC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page