La Chaîne L'Equipe

Ita : Rabiot marque l’histoire de la Juventus Turin

Toujours aussi décevant avec la Juventus Turin, Adrien Rabiot n’est pas épargné par les critiques en Italie. Les médias locaux ne sont pas tendres avec le milieu de terrain français qui, selon le journaliste Valentin Pauluzzi, risque de marquer l’histoire de la Vieille Dame pour de mauvaises raisons.

Parfois piqué par Massimiliano Allegri dans ses conférences de presse, Adrien Rabiot garde néanmoins la confiance de son entraîneur. Le milieu de terrain de la Juventus Turin fait régulièrement partie du onze de départ, et ce malgré ses performances insuffisantes qui agacent de nombreux observateurs en Italie. « Il ne tire jamais, il ne fait jamais une passe verticale rapide à un coéquipier, il ne se projette pas, critiquait récemment Paulo Di Canio sur Sky Sport. Il n’est pas décisif sur les centres et n’est pas présent dans la surface de réparation. Vous parlez bien de quelqu’un qui sait jouer au football ? »

Et le consultant n’est pas le seul observateur irrité par l’ancien joueur du Paris Saint-Germain. D’après Valentin Pauluzzi, le Français risque de marquer les esprits dans le mauvais sens. « Adrien Rabiot, c’est une énigme pour les Italiens, a témoigné le correspondant de la chaîne L’Equipe. On n’a pas compris grand-chose de lui de par ses prestations qui ne sont pas à la hauteur, ça c’est indéniable, personne ne peut affirmer le contraire. Surtout, elles ne sont pas à la hauteur de son salaire : 7 millions d’euros par an, ce qui en fait un des joueurs les mieux payés de Serie A. Il est beaucoup jugé en fonction de ça. »

L’autre défaut d’Adrien Rabiot, c’est son silence auprès des médias. « C’est aussi une énigme parce qu’il ne s’est jamais exprimé dans la presse italienne, on ne sait pas grand-chose de lui, a ajouté le spécialiste de la Serie A. Vous savez, en Italie on aime bien faire les classements des pires recrues de l’histoire des clubs. Eh bien quand on mettra à jour celui des pires recrues de l’histoire de la Juventus Turin, malheureusement on y retrouvera Adrien Rabiot. » Considéré comme un flop, l’international tricolore garde aussi les faveurs du sélectionneur des Bleus Didier Deschamps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page