La Chaîne L'EquipeLigue 1OLTV

L1 : Heureux mais pas voleur, Didier Roustan prend la défense de Nice

Une semaine après la gifle reçue par le LOSC (4-0), l’OGCN s’est parfaitement repris en battant l’Olympique Lyonnais sur son terrain après un match qu’il n’a pas toujours maitrisé.

Viera a réussi son coup

Sur le plateau de L’Équipe du Soir, Didier Roustan a refusé de parler de vol de la part du club azuréen d’autant plus avec les moyens limités dont il dispose : « Je pense effectivement que Lyon aurait dû l’emporter mais ce n’est un match que je qualifierai de « hold-up ». Tout simplement parce que Nice a joué avec ses moyens, a essayé de faire du jeu, ils ont eu un bon début de match après, effectivement, cela a été très compliqué sur 20-25 minutes. Je pense que ça semblait tellement facile qu’inconsciemment, les Lyonnais se sont peut-être dit : « à un moment ça rentera ». Et ils n’ont pas su à ce moment-là passer à la vitesse supérieure et les provoquer afin que les Niçois explosent. Et l’air de rien, en deuxième mi-temps, tu sentais que ça commençait un peu à ronronner, dominer n’est pas gagner mais dominer comme cela… Les Niçois vont trouver le bon tempo après il y a un coup du sort, il y a peut-être un coup d’arbitrage parce qu’il peut aussi y avoir une faute de Dubois. Alors c’est vrai que peu de temps avant le pénalty sur Nice accordé, il peut aussi en donner un sur Fekir, tout cela est un peu compliqué mais je pense que Lyon avait les moyens de se mettre à l’abri en dépit de choses arbitrales qui prêtent à discussion mais ils ont une part de responsabilité là-dedans. Nice avec leur petit moyen, chapeau ce que fait Viera et bravo pour ce soir, c’est heureux pour eux mais ce n’est pas volé, » a réagi le journaliste qui a notamment tenu à saluer l’excellent travail réalisé par le champion du Monde 1998 depuis qu’il est à la tête du jeune effectif de l’OGCN.

Bouton retour en haut de la page
Fermer