La Chaîne L'Equipe

L1 : Le LOSC champion ou pas, ce sera à l’OL de trancher

Vendredi, en ouverture de la 33e journée de Ligue 1, le Lille OSC a buté sur le Montpellier Hérault (1-1). De quoi relancer pleinement la course au titre ?

Pour lancer ce nouveau week-end de championnat, le club nordiste disposait d’une occasion en or pour mettre une énorme pression sur le PSG, Monaco et l’OL, les trois autres candidats au titre qui joueront tous dimanche. Mais l’équipe de Christophe Galtier a raté son coup. Enfin, pas entièrement. Mené au score jusqu’à la 85e minute de jeu, Luiz Araujo a sauvé l’honneur des Dogues. En prenant un point contre un postulant au Top 5, Lille s’est assuré de conserver sa place de leader. Mais si ses rivaux l’emportent tous, les quatre premiers se retrouveraient en trois points à cinq journées de la fin. Un suspense qui pourrait ne pas profiter à Lille, comme l’explique Bouabdellah Tahri.

« Ce sera compliqué pour Lille »

« Lille sera-t-il champion ? Je suis un peu partagé. Le LOSC a la capacité pour maintenir le leadership de ce championnat. Mais le match le plus important, ce sera le week-end prochain contre l’OL. Le perdant sera mort. Monaco est dans une dynamique exceptionnelle. Effectivement, ils ont un effectif qui est en pleine possession de ses moyens. Ils sont sûrs de leurs forces. Mais ils ont peut-être démarré trop tard. Paris est sur un côté positif suite à la Ligue des Champions. S’ils mettent tout bien en place, ils seront inarrêtables en L1. Lille a encore cette faculté à être champion. Mais quid de l’animation offensive quand ils vont devoir faire le jeu ? C’est ça la question… Contre Montpellier, il fallait faire le jeu contre un bloc bas et athlétique, et ça a été compliqué. Quand un club veut être champion, il doit avoir plus de réussite en provoquant les choses. Donc ce sera compliqué pour Lille », a lancé le chroniqueur de L’Equipe du Soir, qui sait que le LOSC peut tout perdre, même le podium, après avoir mené la L1 pendant de longues semaines. C’est ça, la cruelle loi du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page