La Chaîne L'Equipe

LdC : Chelsea surpris par Lille, Karim Bennani y croit

Le LOSC connait son adversaire pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Il s’agira de Chelsea, le tenant du titre.

Lille a hérité de l’un des plus gros poissons de la Ligue des champions en huitièmes de finale. Chelsea se dressera sur la route des hommes de Jocelyn Gourvennec, qui ont pourtant terminé premiers de leur poule. Pour avoir une chance contre les Londoniens, les Nordistes devront se montrer solides et très efficaces. Surtout que la rencontre retour aura lieu à Lille. Pour certains observateurs, les champions de France ne doivent pas partir défaitistes et auront une chance à jouer. C’est en tout cas l’avis de Karim Bennani.

Karim Bennani veut croire au LOSC face à Chelsea

Sur le plateau de La Chaine L’Equipe, le journaliste a donné son avis sur le sujet. “Je pense que Lille a besoin de jouer contre un gros. On l’a vu contre le PSG au Parc. Même si Lille a perdu en fin de match, l’équipe était à un niveau très haut. Pas un niveau affiché contre des clubs plus modestes en Ligue 1. En Ligue des champions, Lille a réussi à hausser son niveau de jeu à Séville. C’est une équipe de coupe alors que la saison passée, c’était une équipe sur la durée. Lille est capable de faire des coups cette saison en championnat et pourquoi pas en Ligue des champions. Chelsea est moins bien ces dernières semaines, notamment défensivement. Ils ont pris deux buts contre Leeds et trois en Ligue des champions. Tout est possible, on est dans un match de football. Ce qui peut aider Lille, c’est de ne pas être dans ce rapport avec le but à l’extérieur ou à domicile. Si Lille ne perd pas Ikone, si Jonathan David plante toujours en février, peut-être que cette équipe de Lille posera des problèmes offensifs à Chelsea. Si Lille est toujours en vie après le match aller, alors why not”, a notamment indiqué Karim Bennani, qui veut croire aux chances des Dogues face à Chelsea.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page