La Chaîne L'Equipe

Lille : Galtier retenu, Létang a Ineos dans le viseur

Désireux de quitter Lille pour l’OGC Nice, l’entraîneur Christophe Galtier n’a pas encore d’obtenu de bon de sortie. Son président Olivier Létang réclame des indemnités au Gym, avec la fortune du propriétaire Ineos en tête.

Le feuilleton Christophe Galtier se poursuit. Alors que l’entraîneur du LOSC a clairement affiché sa volonté de rejoindre l’OGC Nice, Olivier Létang refuse de le libérer tant que le Gym n’aura pas payer les indemnités réclamées. « On est un club qui doit être respecté. Un club fort. On ne vient pas s’essuyer les pieds sur le LOSC comme ça », a lâché le président du champion de France sur BFM Lille. Autant dire que la position ferme du dirigeant ne fait pas l’unanimité. Mais de son côté, Nabil Djellit comprend la gourmandise d’un président en difficulté sur le plan financier. Et donc forcément tenté de dépouiller le riche propriétaire azuréen Ineos.

« Tout le monde est perdant »

« Le business, c’est le business. Je peux comprendre qu’on cherche à trouver un accord, a réagi le journaliste sur la chaîne L’Equipe. Ça dénote aussi les difficultés financières de Lille qui cherche à gratter le moindre sous. Par exemple, Ancelotti est passé d’Everton au Real, Everton n’a pas demandé au Real de payer. Ça témoigne d’un état financier très compliqué du côté du LOSC. Létang sait qu’il y a de l’argent à Nice. Il estime que Nice peut payer, il y a aussi de ça. Il demande 10 millions d’euros. Mais il handicape Lille, parce qu’ils ne vont pas repartir avec cet entraîneur donc ils ne nomment pas un coach qui travaille déjà sur l’effectif. Et ça met aussi Nice en difficulté. Tout le monde est perdant dans cette histoire. » A priori, un accord sera trouvé, mais les deux équipes auront pris pas mal de retard.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page