La Chaîne L'Equipe

OL : Aulas bientôt éjecté ? Sébastien Tarrago n’est pas choqué

L’Olympique Lyonnais pourrait ne pas disputer de Coupe d’Europe la saison prochaine. Le club rhodanien espère que ses recours seront entendus.

La saison en Ligue 1 ne reprendra pas. La Ligue de football professionnel a suivi les directives du gouvernement face à la pandémie de coronavirus. Mais cette décision a été vivement critiquée par certains clubs, qui se sentent lésés. L’Olympique Lyonnais, septième au soir de la 28ème journée, se retrouve donc éjecté des places qualificatives pour une Coupe d’Europe. Jean-Michel Aulas compte bien défendre les intérêts de son club. Le président lyonnais est prêt à tout pour faire entendre ses droits. Un comportement qui agacerait certains présidents, également membres du collège de Ligue 1, dont Jean-Michel Aulas est le représentent. Pour Sébastien Tarrago, une future sanction ne serait pas injuste.

“Lorsque tu mènes une guerre, tu risques d’agacer tes adversaires”

Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le journaliste n’a pas fait dans la langue de bois. “Autant, je défends énormément Jean-Michel Aulas sur son combat, parce que je le comprends. Il se bat pour lui, pour son club et ses salariés. Mais lorsque tu mènes une guerre, tu risques d’agacer tes adversaires. Il se trouve que ses adversaires, s’ils en ont marre, ils peuvent non pas le punir ou le sanctionner, mais l’écarter. Ils ont le droit de ne pas avoir envie d’être représentés et que le président du collège de Ligue 1 soit Jean-Michel Aulas, c’est logique. Je défends Jean-Michel Aulas mais je défends aussi qu’il puisse être sanctionné s’il mène une guerre”, a notamment indiqué Sébastien Tarrago, qui comprend que le président lyonnais ne fait plus l’unanimité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer