La Chaîne L'Equipe

OL : Bosz face à un dilemme avant le derby

Confronté à plusieurs absences dans son effectif, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Peter Bosz devra faire un choix important pour le match d’Europe League contre Brondby ce jeudi. Le Néerlandais peut aligner une équipe moins compétitive, ou s’exposer aux blessures d’autres cadres.

L’infirmerie de l’Olympique Lyonnais commence à se remplir dangereusement. Après Moussa Dembélé, annoncé indisponible pour de longues semaines, le staff médical a vu débarquer Jason Denayer, Jérôme Boateng et Islam Slimani. Rien d’étonnant pour Vincent Duluc qui rappelle que les Gones enchaînent tous les trois-quatre jours. Et qui se demande si l’entraîneur Peter Bosz ne ferait pas mieux de reposer certains cadres face à Brondby ce jeudi (18h45) en Europa League.

« L’enchaînement des matchs d’une équipe européenne, et surtout celle qui joue le jeudi soir, parce que les semaines sont un peu différentes, fait qu’effectivement ils jouent énormément. Là, ils joueront le derby dimanche, ce sera leur septième match en 22 jours, ça fait beaucoup, a souligné le chroniqueur de la chaîne L’Equipe. C’est surtout une équipe qui n’avait pas trop de cadre et qui a mal débuté sa saison. En plus, il y a eu des arrivées tardives au mercato. Ce qui fait que pour construire l’équipe, Bosz est obligé de faire jouer les mêmes. »

« S’ils jouent, Bosz prend un vrai risque »

« Il ne peut pas faire tourner parce qu’il a besoin de résultats par la stabilité. Pour faire tourner quand on joue deux fois par semaine, il faut avoir un cadre et une dynamique positive. Lui, il cherchait cette dynamique positive donc il a parfois usé les mêmes joueurs, a expliqué le journaliste. La question qui se pose avant Brondby, c’est autour des milieux Caqueret, Paqueta et Guimarães qui sont sûrement les meilleurs joueurs de Lyon actuellement, mais qui ont énormément joué. S’ils jouent contre Brondby, Bosz prend un vrai risque. » Avant d’affronter l’AS Saint-Etienne, l’OL se passerait bien d’une nouvelle vague de blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page