La Chaîne L'Equipe

OL : Karim Bennani pense déjà au pire pour Bosz

L’Olympique Lyonnais termine son année 2021 par la réception du FC Metz en Ligue 1 ce mercredi soir. Un match que les Gones doivent absolument remporter.

L’OL n’a plus le choix. Si le club rhodanien veut espérer une place sur le podium en fin de saison, les joueurs de Peter Bosz devront remporter leur rencontre de ce mercredi contre Metz. Les Lorrains semblent être la proie facile au vu de leur classement en Ligue 1. Mais les Gones sont en pleine crise de confiance. Pour certains observateurs, un faux pas à domicile face à Metz serait même fatal pour Peter Bosz. C’est d’ailleurs l’avis de Karim Bennani.

Karim Bennani a peur pour l’avenir de Peter Bosz à l’OL

Sur le plateau de La Chaine L’Equipe, le journaliste n’a pas fait dans la langue de bois. “On pourrait voir Peter Bosz dire ‘j’en ai marre’. C’est beaucoup trop le waï dans l’entourage du club. Déjà, il y a l’adversaire. Si tu perds contre Metz à domicile alors que tu as déjà un match en retard contre l’OM à rejouer, que tu as cette épée de Damoclès au-dessus de ta tête en Coupe de France avec ce match qui pourrait être perdu, il y a beaucoup trop de difficultés autour du club. La trêve hivernale serait une bonne occasion pour Aulas de marquer un nouveau coup et de prendre un nouveau coach en janvier pour repartir sur une nouvelle dynamique. Je n’ai pas l’impression que les joueurs l’aient lâché. Je n’en suis pas persuadé. Je vois des joueurs qui se dépouillent sur le terrain mais sa tactique ne fonctionne pas. Je ne suis pas sûr que dans un club comme l’Olympique Lyonnais, on donne autant de temps à un entraineur pour imprimer sa patte. Cela fait déjà 5 mois. Même si Bosz a besoin de temps et même si Aulas le dit aussi, on est parti sur un nouveau cycle après Garcia. Je ne suis pas certain quand vous êtes l’Olympique Lyonnais, quand vous êtes treizième du championnat et que vous visez encore une qualification en Ligue des champions, économiquement parlant, c’est beaucoup trop compliqué. Je pense qu’il ne passerait pas l’hiver après une défaite contre Metz”, a notamment indiqué Karim Bennani, qui sait que la pression est maximale sur les épaules de Peter Bosz avant ce match face aux Lorrains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page