La Chaîne L'Equipe

OL : Lopes expulsé, Didier Roustan l’applaudit

Lors du derby entre l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais dimanche (1-1), Anthony Lopes a encore été un acteur majeur.

Très bon depuis le début de la saison, depuis que Peter Bosz lui a mis la pression en tentant de recruter André Onana (Ajax) lors du dernier mercato estival, Anthony Lopes a vécu une soirée contrastée dans le Chaudron. D’abord solide face à Nordin (9e), l’international portugais a aussi remporté ses duels avec Khazri (52e) ou Bouanga (56e). Sauf que le gardien de 31 ans a fini la rencontre dans le vestiaire, après avoir écopé d’un carton rouge à la 74e minute. Sorti de sa surface en face-à-face avec Bouanga, Lopes n’a pas pu s’empêcher de stopper la balle de la main. Après visionnage de la VAR, Monsieur Letexier l’a alors logiquement exclu. Un fait de jeu qui a fait basculer la rencontre, sachant que Sainté a ensuite égalisé dans les toutes dernières secondes de jeu. Mais pour Didier Roustan, cet acte de Lopes est surtout à saluer.

« Sans le penalty, Lopes était un génie »

« La main de Lopes, avec la VAR, c’est imparable ! Il a essayé de mentir en se prenant la tête à deux mains. Mais après, sur ce derby, il mérite un 7/10. Il a été expulsé, ok. Mais il se sacrifie pour son équipe, pour éviter un but. Il devait sortir comme ça, il ne pouvait pas rester sur sa ligne… Il avait une chance de récupérer le ballon en sortant. Il a fait un très bon match. Là, ça se joue sur un réflexe de la main. Sur un terrain, c’est difficile à analyser. Il était livré à lui-même sur une fraction de seconde. Je pense que ce rouge a arrangé Lyon, car ils ont pu jouer un peu plus bas. Et les possibilités de Sainté ont été un peu moindre avant le penalty final… Sans le penalty, Lopes était un génie. En tout cas, cette sortie était dans l’intérêt de l’équipe. Si à dix minutes de la fin, un joueur part seul au but, le défenseur peut faire un croc-en-jambe. Ce n’est pas beau, mais il se sacrifie pour l’équipe. C’est pareil pour le gardien. Et en plus, il ne blesse pas Bouanga sur cette action de but », a expliqué le consultant de La Chaîne L’Equipe, qui défend donc Lopes, victime de la première expulsion de sa carrière sur le terrain de Saint-Etienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page