La Chaîne L'Equipe

OL : Lyon et Aulas détestés ? Bertrand Latour démonte ce délire

Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, de nombreux journalistes sont tombés sur Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais.

Il faut dire qu’Aulas a occupé l’espace médiatique pendant tout le confinement, et même au-delà, puisque le boss de l’OL fait encore et toujours parler de lui. Farouchement opposé à l’arrêt définitif de la Ligue 1, qui place son club à la septième place du championnat, JMA fait tout son possible pour défendre les intérêts de son club. Un combat permanent qui n’est pas toujours bien vu par les suiveurs de la L1. Car même si certains journalistes ou consultants commencent à retourner leur veste, en disant qu’Aulas avait finalement raison de lutter pour une reprise du foot, le président lyonnais a quand même pris cher ces derniers mois. Suffisant pour dire qu’Aulas et l’OL sont détestés par les médias ? Pas vraiment, si l’on en croit les dires de Bertrand Latour.

« Lyon est très respecté, et ça me paraît légitime »

« Pour Aulas, il y a quand même une unanimité pour dire qu’il est un grand président. C’est incontestable et j’ai rarement entendu le contraire dans les médias. On peut être agacé et énervé par certains de ses combats. Mais il est unanimement reconnu comme un grand président. Pour ce qui est de Lyon, c’est un grand club français, régulier dans les premières places. L’OL est en Coupes d’Europe, ils ont fait de grandes épopées. Mais vis-à-vis de l’extérieur, le club manque de chaleur. L’OL n’a pas la plus grosse cote de popularité auprès des journalistes. Les supporters nous accusent souvent d’être anti-OL, ou anti-PSG, ou anti-OM. Ça montre que l’on fait bien notre travail. Mais Lyon est très respecté, et ça me paraît légitime par rapport à ce qu’incarne ce club depuis des dizaines d’années maintenant. Un désamour ? La personnalité d’Aulas est très clivante. Certains ont donc du mal à avoir de l’empathie pour ce club. Les Lyonnais sont entre eux, c’est parfois difficile de s’intégrer avec eux, certaines recrues ont eu du mal… Peut-être qu’à vouloir être trop cocardier, le projet lyonnais a du mal à faire l’unanimité. Après, l’OL est reconnu pour ses équipes, sa formation lyonnaise, et ça joue bien au foot… », a lancé, sur OL TV, le journaliste de La Chaîne L’Equipe, pour qui les journalistes parisiens ne font pas une fixette sur l’OL d’Aulas, du moins pas plus que sur le PSG d’Al-Khelaïfi ou l’OM d’Eyraud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer