La Chaîne L'Equipe

OL : Lyon n’a « pas surpayé » Toko Ekambi pour Bertrand Latour

Lundi soir, l’Olympique Lyonnais a enfin débloqué son compteur pendant le mercato hivernal avec l’arrivée de Karl Toko Ekambi en provenance de Villarreal.

En quête d’un nouvel attaquant, pour compenser les absences de Memphis Depay et de Jeff Reine-Adélaïde, le club rhodanien a donc trouvé son bonheur du côté de la Liga. Ces dernières heures, l’OL a effectivement bouclé la « mutation temporaire d’un montant de 4 M€, assortie d’une option d’achat de 11,5 M€ auquel pourra s’ajouter un maximum de 4 M€ d’incentives ainsi qu’un intéressement de 15 % sur la plus-value d’un éventuel futur transfert ». Pour l’instant lié jusqu’au 30 juin 2020 avec l’OL, l’attaquant de 27 ans est la première recrue hivernale de Lyon. En faisant revenir l’international camerounais en Ligue 1, les Gones ont d’ailleurs fait un joli coup, selon Bertrand Latour.

Toko Ekambi à 20 ME, « ce n’est pas surpayé »

« Pour Toko Ekambi, l’OL a payé le juste prix. Car le marché a évolué. 20 ME, au regard des chiffres qui peuvent circuler pour des attaquants qui sont performants, et à l’âge qui est le sien, ce n’est pas surpayé. Surtout pendant ce mercato d’hiver, où Lyon avait des besoins. Tout le monde le savait en Europe. Villarreal était parti sur un montant beaucoup plus élevé, plus proche des 30 ME que des 20 ME. En plus, il a déjà évolué en France, il était plutôt titulaire en Espagne. Il y a dix ans, ça aurait été un transfert cher. Maintenant, je ne trouve pas. Je ne pense pas que Toko Ekambi signe à Lyon pour six mois. Car Dembélé ne sera peut-être plus un joueur de Lyon la saison prochaine. Reine-Adélaïde n’évolue pas dans la même zone du terrain. Cornet va peut-être rester latéral gauche. Toko Ekambi ne veut pas changer de club tous les six mois », a lancé, dans L’Equipe du Soir, le journaliste, pour qui Jean-Michel Aulas a encore réalisé un coup de maître sur le marché des transferts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page