La Chaîne L'Equipe

OL : Manu Lonjon pointe les incohérences du mercato

Plutôt discret sur le marché des transferts, l’Olympique Lyonnais a pris certaines décisions assez étonnantes. Du coup, le spécialiste Manu Lonjon a du mal à comprendre la logique du club rhodanien cet été.

Entre les ambitions affichées par l’Olympique Lyonnais et ses décisions prises sur le marché des transferts, on ne peut que constater un décalage. D’un côté, le quatrième de Ligue 1 espère terminer sur le podium en championnat et remporter l’Europa League. Mais de l’autre, la direction ne semble pas en mesure d’investir au mercato. La priorité va plutôt au dégraissage de l’effectif pendant que l’entraîneur Peter Bosz réclame un renfort de qualité par ligne. C’est pourquoi le spécialiste mercato Manu Lonjon souligne une certaine incohérence dans les décisions de l’OL.

Jean Lucas désiré mais vendu

« Moi ce qui m’étonne, c’est l’incohérence. C’est-à-dire que Melvin Bard part pour pas grand-chose (3 millions d’euros) à Nice. Et ils prêtent Youssouf Koné à Troyes. On sait qu’ils ont besoin d’un latéral gauche, s’est étonné le chroniqueur de la chaîne L’Equipe. Henrique, de ce que l’on a vu, ça a l’air très compliqué mais ça reste à voir. On a appris que Melvin Bard n’entrait pas dans le projet de Peter Bosz, OK. »

« Mais par contre Jean Lucas, apparemment le coach l’aimait beaucoup, il correspondait à sa philosophie et il est vendu, a souligné Manu Lonjon. On sait que Juninho voulait le garder et que Peter Bosz voulait le garder, mais il est quand même vendu (à Monaco). Ce qui prouve bien qu’il y a un besoin de vendre à un moment. » En effet, d’autres joueurs comme Thiago Mendes et Houssem Aouar sont encore susceptibles de remplir les caisses.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page